Tue03192019

Last update10:29:30 AM GMT

Back Politique

Politique

Téléthon pour les Mourabitounes : 1,5 million de dollars récoltés

  • PDF

Téléthon pour les Mourabitounes : 1,5 million de dollars récoltés Apanews - La sélection mauritanienne de football, les Mourabitounes, a reçu une somme de 57 millions d’ouguiyas MRU (1,55 million de dollars) à l’occasion d’un téléthon destiné à l’aider à préparer sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), a-t-on appris de source proche de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM), mardi à Nouakchott.

A cette enveloppe devraient s’ajouter d’autres contributions attendues des régions intérieures et des ambassades mauritaniennes à l’étranger, a précisé la même source.

Le téléthon qui a pris fin ce matin avait été lancé jeudi soir au siège de la FFRIM en présence du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, initiateur de la campagne, ainsi que des membres du gouvernement.

Au cours de cette cérémonie d’ouverture, de grosses sommes ont été annoncées par les institutions et entreprises publiques et privées, les hauts responsables du pays et les personnalités nationales.

Ce grand élan de contribution a reçu l’appui de personnalités morales, d’organisations populaires et professionnelles, de cadres et de citoyens.

La Mauritanie est qualifiée aux phases finales de la CAN, prévues en juin 2019 en Egypte, une première dans l’histoire du football du pays.

Source : Apanews

 

Afrique : Le renouveau du Football Mauritanien

  • PDF

Afrique : Le renouveau du Football MauritanienAkody - Le football africain est en pleine expansion. Une maxime qui vaut par son nivellement par le bas. Et l’un des bons élèves de la FIFA sur le continent se nomme Mauritanie.

Il suffit de faire un tour au siège de la Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie (FFRIM) pour tâter les ambitions du pays des Mourabitouns comme miser en ligne sur Casino777.be.

Le Sommet de la FIFA à Nouakchott, quel prétexte pour jauger de l’avancée du niveau de développement et des structures tant encensés du football mauritanien.

Loin des résultats de son football qui riment avec l’élimination du Mali en éliminatoires du CHAN 2018 et du nul enregistré en Coupe de la Confédération face à l’Africa Sports de Côte d’Ivoire (1-1), et de sa capacité à attirer des noms des championnats médiatisés du continent, c’est la préparation de l’avenir qui capte l’attention des puristes. Et cela commence par les installations de la Fédération mauritanienne.

Un bâtiment pour les exécutifs et employés de la fédération, un bâtiment dédié au secrétariat général, trois terrains d'entraînements, un bâtiment pour l'administration et le dortoir du centre de formation, un bâtiment pour les studios de production de la FFRIM TV, et en prime pour coller avec la République Islamique, une mosquée pour le recueillement et l’apprentissage des réelles valeurs de la religion.

Un véritable domaine qui impressionne, même les représentants des Fédérations de l’UEFA et de la CONCACAF, confédérations réputées avoir les meilleures installations sportives de la planète. Et ce n’est pas Gianni Infantino qui se prive de souligner cette envie de grandir du football Mourabitoun.

« La Mauritanie est un exemple local, régional, africain mais aussi mondial. C’est pourquoi, j’ai tenu à ce que les présidents des Fédérations viennent voir ce qui se passe ici.

Nonobstant le ranking de leur équipe au niveau du classement de la FIFA, ils ont un centre technique, un stade flambant neuf à Nouakchott, mais aussi neuf autres stades dans les différentes régions, sans occulter d’autres projets de développement »
, s’extasie le président de la FIFA.

Au bonheur d’Ahmed Yahya. Le Président de la FFRIM accueillera « un séminaire au mois de mars sur le développement», a promis Gianni Infantino.

Qui dit football mauritanien dit formation

Au-delà des bâtisses qui respirent le renouveau, le travail de formation est présent à tous les niveaux. Mais surtout au plan sportif. Si demain se construit aujourd'hui, la FFRIM s’est offert un centre d’incubation des talents du pays. 28 jeunes « rêveurs de carrières à la Drogba, Yaya, Eto’o, Adebayor… », dirigé par Oumar N’Diaye.

Un jeune ex-international mauritanien titulaire de la Licence A CAF qui met son expérience au service de la FFRIM et surtout des Mourabitouns de demain âgés entre 15 et 18 ans. Une véritable pépinière entretenue dans le parfum des devanciers. Sous la supervision de Luis Fuertes, DTN espagnol. Et pas question de faire du favoritisme.

« 2000 jeunes ont été présélectionnés. Et nous avons réalisé une sélection en tenant compte des talents réels des jeunes. Parce que certaines familles plus nantis envisageaient faire entrer leurs enfants.

Mais ici, le seul argument, c’est le talent. Nous ne voulons pas biaiser notre formation parce que nous voulons construire une génération de joueurs capables d’affronter n’importe quelle sélection »
, nous a confié Cheiguer Hassan, membre du service communication de la FFRIM.

D’ailleurs, les jeunes de l’Académie participent au championnat national U17 dans un environnement de formation où il existe un championnat U15 et U20.

« Cependant, bien qu’il soient âgés de moins de 15 ans, les jeunes de l’Académie participent au championnat U17 à la demande de la DTN. Ils ont été surclassés pour gagner plus vite en maturité », continue notre guide au cœur. Après donc les résultats susmentionnés, la Mauritanie n’a pas fini de surprendre le monde foot.

Qualification pour la CAN 2019

Cette qualification, un événement considérable pour le football mauritanien, est le fruit d'un long travail débuté sous la direction du président de la FFRIM, Ahmed Yahya, désigné dirigeant de l'année 2017 par la CAF. A son arrivée, il nomme le Français Patrice Neveu sur le banc. Pour la première fois, le pays participe avec lui au CHAN (2014).

Après son départ, le président Yahya s'inscrit dans la continuité de l'école française et fait appel à Corentin Martins, au début de l'hiver 2014. Ce dernier poursuit l'œuvre débutée par Neveu.

Il obtient la qualification pour le CHAN 2018 et, continuant à appeler quelques jeunes binationaux, décroche le billet tant attendu pour une première CAN, grâce à une formation mêlant locaux et expatriés.

L'élargissement à 24 pays au lieu de 16, décidé par la CAF en juillet 2017, aura agi comme un coup de fouet sur la motivation des Mourabitounes. La CAN 2019 verra donc la participation de deux petits nouveaux, Madagascar et la Mauritanie. Un pays qui a déjà été récompensé de ses efforts avec l'organisation d'une CAN, celle des U20, en 2021.

Et qui devrait certainement continuer à progresser, à l'instar des Khassa Camara (Xanthi, GRE), Adama Ba (Giresunspor, TUR), Sally Sarr (Servette, SUI), Hacen el-Eid (Valladolid), héros de ce cet inoubliable 18 novembre.

Paula K. / Akody.com
Source : Akody (Côte d'Ivoire)

 

 

CAN2019-Mourabitounes-Levée de fonds: Une cagnotte de près de 600 millions (vendredi 00h)

  • PDF

CAN2019-Mourabitounes-Levée de fonds: Une cagnotte de près de 600 millions (vendredi 00h)La Fédération mauritanienne de football (FFRIM) a collecté près de 600 millions d'ouguiyas (ancienne monnaie) aux premières heures de sa campagne de levée de fonds organisée jeudis soir à Nouakchott.

La FFRIM qui a organisé pour la circonstance un gala auquel a participé le président de la République, Mohamed Ould Abdelaziz, a récolé près de 100 millions de plus que pour l'opération du CHAN 2014.

Ces recettes ne sont pas définitives puisque l'opération de levée de fonds se poursuivra encore. Les mauritaniens y compris les membres du gouvernement se sont montrés généreux pour rassembler cette enveloppe destinée à aider "Les Mourabitounes" à mieux se préparer aux phases finales de la 32ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations, prévue en juin en Egypte.

"Les Mourabitounes" qui se sont déjà qualifiés alors qu'ils n'ont pas encore disputé leur dernier match (contre le Burkina en mars) vont pouvoir se mettre au vert au Maroc et jouer quelques matches tests avant de s'envoler pour l'Egypte.

Rappelons que "Les Mourabitounes" font partie des dix équipes déjà qualifiées sur 24 en course pour la Can en Egypte.

Source : Mauriweb (Mauritanie)

 

 

CAN 2019 : la Mauritanie organise une levée de fonds pour financer la préparation de son équipe

  • PDF

CAN 2019 : la Mauritanie organise une levée de fonds pour financer la préparation de son équipe Une première opération est organisée ce jeudi 7 mars à Nouakchott, dans le but de récolter des fonds pour aider l'équipe nationale de football à préparer au mieux sa première Coupe d'Afrique des nations. Deux autres suivront dans le week-end.

C’est une première historique pour la Mauritanie. Jusqu’à présent, la sélection nationale ne s’était qualifiée que pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN), en 2014 et 2018. Depuis que le pays a obtenu son ticket pour la CAN 2019 en battant le Botswana, le 18 novembre dernier, l’euphorie gagne les amateurs de foot mauritaniens.

En juin, les Mourabitounes participeront donc à la phase finale de la CAN en Égypte. Et pour assurer leur préparation dans des conditions idéales, la ministre de la Jeunesse et des sports Djinda Ball a décidé d’organiser deux manifestations pour récolter de l’argent.

La première aura lieu le jeudi 8 mars à Nouakchott, au siège de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie (FFRIM). La chaîne nationale El Mauritania diffusera pour sa part un « téléthon » pendant le week-end des 9 et 10 mars, au cours duquel les Mauritaniens seront de nouveau invités à mettre la main à la poche pour financer leur équipe nationale, menée par le sélectionneur français Corentin Martins.

Préparation au Maroc

Pour l’instant, le budget consacré à la préparation de la sélection pour la CAN n’a pas été définitivement arrêté. « On attend le tirage au sort du 12 avril, pour savoir dans quelle ville la Mauritanie sera affectée, et connaître l’identité de ses adversaires », précise une source proche de la fédération.

Un stage à l’étranger se révélant forcément plus onéreux en terme de logistique, les fonds récoltés viendront s’ajouter au budget dégagé par l’État

Les Mourabitounes devraient se préparer essentiellement au Maroc, et plus précisément à Rabat. Un stage à l’étranger se révélant forcément plus onéreux en terme de logistique (voyage, hébergement, nourriture, déplacements sur place, organisation de matchs amicaux…), les fonds récoltés viendront s’ajouter à la prise en charge dégagée par l’État.

1,2 M€ récoltés lors du précédent téléthon

Depuis son élection à la tête de la FFRIM, Ahmed Ould Abderrahmane a mis en place un projet ambitieux en faveur du football local et de la sélection nationale, habituée à l’anonymat. Cette politique s’est traduite par les deux qualifications pour le CHAN et pour la CAN.

En 2014, avant le CHAN en Afrique du Sud, un téléthon avait déjà été organisé. Il avait rapporté 500 millions d’ouguiyas, soit 1,2 million d’euros. Une partie de cette somme avait déjà été consacrée à la préparation des Mourabitounes.

Par Alexis Billebault
Source : Jeune Afrique

 

 

Mourabitoune : Renforts de taille ?

  • PDF

EXCLU !!! Mourabitoune : Renforts de taille ?RIM Sport - Corentin Martins communiquera dans quelques jours la liste des Mourabitoune devant affronter, le 22 mars prochain, le Burkina Faso. Une surprise de taille ? En prélude à la phase finale, il n’y aura, sauf coup de théâtre, pas de bouleversement majeur.

La stabilité préconisée par le sélectionneur national restera de mise. Néanmoins, la méforme de "certains cadres " jusque là "indéboulonnables " en Super D1 pourrait leur être fatale. Pour renforcer le secteur offensif des Mourabitoune, le technicien français a décidé de faire appel à une nouvelle recrue.

C’est ainsi que selon les informations de RimSport.net un jeune footballeur mauritanien du nom de Anne (nous y reviendrons) sera la grosse attraction de la liste de Martins, en direction de la confrontation face au Burkina Faso, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Le sociétaire de Toulouse (National 2) a dit " Oui " à la Mauritanie au grand bonheur du sélectionneur national. Il sera du stage de Casablanca, et effectuera le déplacement de Ouagadougou. Occasion sera mise à profit pour tester cette nouvelle recrue.

Trait

Le staff des Mourabitoune semble avoir tiré un trait sur Bingourou Kamara,portier de Strasbourg (Ligue 1/France) et l’attaquant Aboubakar Kamara , le sociétaire de Yeni Malatyaspor (Turquie). Les deux footballeurs snobent les fédéraux mauritaniens, depuis des mois. "AK47 ,en délicatesse à Fulham, enchaînant les bourdes ,ne répond plus.

Tandis que Bingourou remplaçant à Strasbourg se singularise par des caprices à n’en pas finir"
.  Au final, les deux footballeurs ont fini par agacer plus d’un.

Quant à Mounir Chouiar, il a opté pour les Lions de l’Atlas.

Pré convocations

Ecœurées par les sorties jugées "maladroites" de Bingourou dans la presse sénégalaise, les autorités fédérales mauritaniennes ont décidé de siffler la fin de la récréation. Pour ne pas nuire au climat jugé bon enfant du groupe et à l’harmonie qui y prévaut.

Sage décision d’autant que la FFRIM aurait tout à perdre de son image en "donnant l’impression de supplier des joueurs moyens évoluant dans des clubs moyens ne manquant aucune occasion pour faire monter des enchères et tenter par la même occasion des coups médiatiques de nature à taper dans l’œil des staffs techniques de l’équipe de France ". C’est un épisode fâcheux !

Désormais, la FFRIM ne mènera plus de tractations avec les deux footballeurs. Le sélectionneur national a été chargé de leur envoyer des pré convocations. Toute absence de réponse serait considérée comme un refus.Sauf miracle, la décision des Kamara déjà actée ?

Source : RIM Sport (Mauritanie)