Fri12152017

Last update03:46:52 PM GMT

Back Politique Poliitique en Mauritanie

Sport en Mauritanie

Mauritanie. Réactions après le tirage au sort du CHAN 2018

  • PDF

Vidéo. Mauritanie. Réactions après le tirage au sort du CHAN 2018Les Mauritaniens ont une certaine appréhension à l'idée d'affronter le Maroc, après le tirage au sort pour la composition des poules dans le cadre du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) 2018.

Le tirage au sort du premier tour du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018, réservé aux joueurs évoluant dans les championnats nationaux, a été effectué vendredi dernier.

Défaits récemment en match amical (2-4) par les Lions de l’Atlas, les «Mourabitounes» de Mauritanie affronteront à nouveau le Maroc, pays organisateur, en match d'ouverture. Une équipe dont le football a le vent en poupe, après la récente qualification à la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Deux techniciens, un journaliste et un supporter mauritaniens expriment leurs craintes et leurs espoirs dans cette vidéo. Il convient de rappeler que la poule A est composée du Maroc, de la Mauritanie, de la Guinée et du Soudan.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya

Source : Le360 (Maroc)

 

Le FC NDB consolide sa position, l’ASAC assure

  • PDF

Le FC Nouadhibou conserve la tête de la Super D1 à l'issue de la 6ème journée, suivi de Tidjikja et la Concorde. Riadh occupe la place de lanterne rouge. La Concorde a assuré l'essentiel face à la Jeunesse de Riadh (2-1).

Une courte mais précieuse victoire obtenue grâce à Mohamed M’Bareck dit Gaucher(13 e) et Abeih Mohamed (72 e sp) qui permet aux Concordiens de rester au contact de leader Orange.

La SNIM a dû batailler pour arracher la victoire sur le terrain de la Police(3-2), ce samedi en clôture de la 6ème journée de Super D1 ,au Stade Cheikha Boïdiya. Un bon bol d'air pour le club de ma Cité minière qui renoue avec le succès.

Source : Rim Sport

 

Stage au Maroc : Martins lâche ses 23 !

  • PDF

 Stage au Maroc : Martins lâche ses 23 !L’équipe nationale locale de Mauritanie va effectuer un stage du 5 au 11 novembre à Marrakech au Maroc. Corentin Martins va profiter de ce regroupement fermé pour préparer la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations.

Le sélectionneur national a rendu publique, ce jeudi, une liste de 23 joueurs locaux choisis pour ce stage. Une liste qui comprend plusieurs surprises. Le portier des King’s, M’Backé N’Diaye, le milieu relayeur de Tevragh-Zeïna, Brahim Oumar Sidi, le sociétaire de la Concorde, M’Bareck El Id et l’’attaquant du Ksar, Saleck M’Khailigue, sont tous appelés pour la première fois en sélection nationale locale.

De leur côté, Oumar Mangane du FC Nouadhibou, Hassen Teguedi et Hemeya Tanjy de Tidjikja, signent leur retour. Des changements notoires donc, par rapport au groupe qui a éliminé le Mali en août dernier.

Les Mourabitounes locaux vont s’envoler pour le Maroc dimanche, où ils vont disputer un match amical le vendredi 10 novembre contre les Lions de l’Atlas locaux.

Liste des 23 Mourabitounes locaux convoqués :

Gardiens (3) : Brahim SOULEIMANE (FC Nouadhibou), Boubacar Mohamed SALAHDIN (FC Tevragh-Zeïna), M’Backé N’DIAYE (Nouakchott King’s)

Défenseurs (8) : El Hassen HOUEIBIB (AS Garde), Sidi Mohamed BILAL (FC Tevragh-Zeïna), Youba ZEÏDANE (ASAC Concorde), Oumar MANGANE (FC Nouadhibou), El Moustapha DIAW (FC Tevragh-Zeïna), El Hacen LEMRABOTT (FC Nouadhibou), Mohamed WADE (FC Nouadhibou), Demba TRAWRÉ (ACS Ksar)

Milieux (7) : Moussa BAGHAYOGHO (FC Tevragh-Zeïna), Djiby DIOP (ASAC Concorde), Brahim Sidi OULD OUMAR SIDI (FC Tevragh-Zeïna), Abdou M’BARECK EL ID (ASAC Concorde), Samba MOUSSA (FC Tevragh-Zeïna), Abdoulaye GAYE (FC Nouadhibou), El Hassen TEGUEDI (ASC Tidjikja)

Attaquants (5) : Moussa Karamokho TRAORÉ (FC Tevragh-Zeïna), Ely Cheikh SAMBA EL VOULANY (FC Nouadhibou), Mohamed M’BARECK (ASAC Concorde), Hemeya TANJY (ASC Tidjikja), Mohamed Saleck M’KHAILIGUE (ACS Ksar)

Source: Rim Sport


 

Super D1 : La Kédia et le FC Nouadhibou en tête

  • PDF

Super D1 : La Kédia et le FC Nouadhibou en têteLa Kédia et le FC Nouadhibou sont en tête à égalité de points, à l’issue de la quatrième journée de Super D1. L’ASAC Concorde complète le podium. Au rang des relégables,on retrouve les décevants ksarois et le FC Deuz.

Troisième victoire de la saison pour le FC Nouadhibou. Les Oranges ont écarté le promu Atarois grâce à deux penaltys transformés par Abdoulaye Gaye « Palaye ». Un succès qui permet à l’équipe coachée par Njoya Mauril de reprendre la tête de la Super D1, à égalité de points avec la Kédia.

Scénario tout autre. Le Ksar n’y arrive toujours pas. Les hommes de Sneidry ont une nouvelle fois calé, cette fois devant une généreuse formation des Nouakchott King’s.

Enfin, la 4ème journée de Super D1 s’est terminée ce dimanche sur une large et surprenante victoire de la Police aux dépends du FC Deuz. Désignés favoris pour cette ultime rencontre du week-end, les Banlieusards sont complètement passés à côté de leur sujet, terminant la partie à 10. Les Policiers pour leur part engrangent trois précieux points.

(Avec la LNF)
Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

 

Les entraîneurs de basket-ball sur les bancs

  • PDF

107 entraineurs de basket-ball suivront durant deux mois des stages à Nouakchott, Rosso, Boghé, Kaédi, Zouérate et Nouadhibou sous l’égide d’un expert FIBA.

Alliant théorie et pratique, ces séries de stages seront consacrées entra autres à la méthodologie, la planification, l’organisation, stratégies… Donnant le coup d’envoi de ce stage, le président de la FBBRIM Fall Youssouf s’est réjouit, lundi 16 octobre, de la présence d’un expert de grande renommée.

« Le projet visant à envoyer dans notre un expert de la FIBA pour former nos entraineurs date de près de six mois au cours desquels de nombreux échanges ont eu lieu entre la FIBA, la FIBA-Afrique et notre fédération.
La tenue de ce stage fait suite, selon Fall, à une observation faite au cours du championnat 2017 selon laquelle le niveau technique de nos équipes était encore faible même si ces équipes présentaient des potentialités sures, d’où l’idée de rehausser le niveau de nos encadreurs techniques. Notre plan stratégique 2017-2020, prévoit chaque année pour ces derniers, des sessions de formation et/ou de remise à niveau ».

C’est dans ce cadre, la FIBA a mis à la disposition de la FBBRIM un entraineur de haut niveau, sorti d’une des plus prestigieuses écoles de basket-ball dans le monde, l’Ecole de l’ex Yougoslavie, Mr Miodrag Marjanovic, ancien joueur, doté d’une grande expérience d’entraineur dans plusieurs pays africains (Sénégal, Côte d’Ivoire, Gabon, Maroc) et européens.

S’adressant aux stagiaires, le président de la FBBRIM leur a exhorté à faire preuve d’assiduité et enrichir vos connaissances et à profiter de cette « grande opportunité qui leur est offerte à travers ce stage avec formateur, cet entraineur de renommée internationale qui est doté d’une riche et longue expérience qu’il veut partager généreusement et pleinement avec vous ».
Poursuivant, Fall Youssouf a estimé que l’attestation ou le diplôme que les stagiaires recevront à la fin de la formation « n’aura aucune valeur si vous n’êtes pas constamment sur le terrain avec les jeunes. « Oui les compétences sont nécessaires pour un entraineur mais pour faire un bon entraineur, il va falloir pour vous beaucoup de passion, de rigueur, de persévérance et d’humilité dans le travail»,a –t-il précisé non sans citer Ablaye Ly un exemple de dévouement.

Le président de la FBBRIM a salué le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports qui ,dit-il, « s’est fortement engagé à soutenir la fédération dans son projet de relance du basket ball national construit autour des quatre principaux axes stratégiques : une administration moderne et performante est mise en place pour gérer le basket ;les capacités des cadres techniques de la fédération sont renforcées ;les capacités des jeunes talents sportifs sont renforcées ;les infrastructures dédiées au basket-ball sont restaurées, équipées et accrues ».

Membre du comité des sages, Sy Abdoulaye dit Pékos s’est félicité des actions entreprises par la FBBRIM dans le cadre de la formation des cadres et leur a incité à tirer le maximum de profit.

Prenant la parole à son tour, Miodrag Marjanovic a décliné avec modestie son palmarès non sans affirmer que la FIBA s’investit à combler le retard accusé en Afrique grâce à des sessions de formation afin d’arriver à « une unification du travail ». Indiquant qu’il n’y a pas de petits pays en basket ball, Miodrag Marjanovic a convié les stagiaires à un travail rigoureux et à se départir de certains comportements.

Procédant à l’ouverture officielle de ce stage, Diagana Aliou s’est félicité de cette initiative qui permettra aux techniciens nationaux de bénéficier d’un renforcement de capacités qui permettra au basket ball mauritanien de prendre son envol.

Signalons que FBBRIM par l’entremise du directeur technique national Moustapha Keïta a remis un lot de dix ballons à chacun des 14 clubs engagés à participer au championnat national 2018.

Source : Rimsport (Mauritanie)

 

CHAN 2018 : les Maliens déboutés, la Mauritanie sera au Maroc

  • PDF

CHAN 2018 : les Maliens déboutés, la Mauritanie sera au MarocAprès un suspens qui dure depuis le mois d’août dernier, la Confédération africaine de football (CAF) a finalement débouté la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) suite à la réserve qu’elle avait portée contre la Mauritanie après l’élimination au CHAN 2018 de l’équipe nationale des locaux du Mali.

Après un nul vierge concédé à Nouakchott (2-2) face aux Mourabitounes, les Aigles du Mali allaient perdre le 19 août 2017 sur leur terrain le match de qualification face à l’équipe des locaux de Mauritanie sur le score de 1 but à 0.

Cette défaite aura un goût très amer pour les Maliens habitués à faire de la Mauritanie un simple faire-valoir. Après avoir limogé l’entraîneur de leur équipe nationale, Djibril Dramé, la fédération malienne porte une réserve contre les Mourabitounes auprès de la CAF aussitôt après le match.

Les Maliens estimaient que la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) n’avait pas présenté les licences prouvant que tous les joueurs ayant disputé la double confrontation à Nouakchott et à Bamako évoluent dans le championnat mauritanien.

Il faut dire que l’anxiété était à son paroxysme à Nouakchott, car les sportifs mauritaniens étaient très inquiets face à ce recours porté contre la FFRIM avec la crainte que le recours des Maliens puisse aboutir, ce qui allait priver les Mourabitounes d’une qualification toute méritée.

Sur la validité du recours, le président de la Fédération malienne de football comme son homologue mauritanien s’étaient exprimés, chacun avançant ses arguments.

«Nous avons exercé le droit de réserve sur les joueurs mauritaniens pour n’avoir pas présenté leur licence lors de la rencontre retour du dernier tour éliminatoire du CHAN 2018. La plainte nous a coûté 2.000 dollars US, soit environ 2 Millions de francs Cfa. Nous croyons à nos arguments et nous nous attendons à une issue favorable » déclarait un membre de la Femafoot.

Du côté de la FFRIM, cette même confiance s’affichait et la même sérénité que la plainte malienne n’aboutirait pas. «Les joueurs concernés par la réserve malienne évoluent bel et bien dans le championnat mauritanien et disposent tous d’une licence de club. Ils ont rompu leur contrat avec l’équipe de Létonie où ils jouaient. Nous avons présenté un dossier en béton auprès de la CAF et nous sommes confiants quant au verdict de l’instance africaine du football » avait déclaré Ahmed Ould Yahya, président de la fédération mauritanienne.

Ainsi, les Mourabitounes seront au Maroc pour les phases finales du CHAN 2018 qui se dérouleront dans le Royaume chérifien qui a été choisi après le retrait par la CAF de la candidature kenyane.

Source : Le Courrier du Nord (Mauritanie)

 

 

3ème journée Championnat D1 : Kaédi confirme et FC Tevragh-Zeine inquiète

  • PDF

3ème journée Championnat D1 : Kaédi confirme et FC Tevragh-Zeine inquiète La 3ème journée du championnat de 1ère division qui s’est jouée à Nouakchott, Kaédi et Nouadhibou a réservé bien des surprises.

Outre la défaite concédée par l’équipe vice-championne de la saison écoulée, le FC Tevragh-Zeine face à la SNIM, Kaédi reste invincible sur son terrain, tandis que les miniers de la Kédia et Tijikja confirment.

Le derby entre les deux équipes montantes de la saison, FC Kaédi et FC Teyssir, a tenu toutes ses promesses. Si les représentants du Gorgol ont confirmé leur invincibilité sur le terrain, les Atarois ont connu leur première défaite, après deux journées de victoires euphoriques. Thiam Oumar, auteur de l’unique but de la partie en faveur des Kaédiens, dès la 23ème minute, sera cependant expulsé à la 75ème minute.

Malgré ce déficit d’effectif, les protégés de Bâ Kalidou, le président du club, conserveront leur avantage jusqu’au coup de sifflet final. Les Kaédiens rateront même un pénalty mal botté par Oumar Semega.

En empochant les trois points de la rencontre, FC Kaédi trône désormais à la tête du championnat avec 9 points pour trois matchs trois victoires.

En déplacement à Nouadhibou, les Galactiques de Tevragh-Zeina sont tombés 1 but à 0 face à l’AS Snim. Une défaite qui doit sonner l’alarme au sein du staff de l’équipe phare de Nouakchott qui a perdu beaucoup de ses vedettes et semble avoir du mal à retrouver ses pas. Avec un nul, une défaite et une seule victoire, le doyen Birama Gaye doit ajuster le tir s’il veut aller loin dans le championnat.

La Garde, finaliste malheureuse de la coupe nationale l’année dernière, suit la même pente glissante que le FC Tevragh-Zeina. Elle a été battue lors de cette 3ème journée par 1 but à 0 par Tijikja qui se hisse à la 3ème place derrière l’AS Kedia qui a disposé de l’AJ Riadh sur le score sans appel de 3 buts à 0.

Le grand derby de cette 3ème journée est sans nul la rencontre choc qui opposera dimanche 15 octobre sur la pelouse du Stade Cheikha Ould Boydiya l’ASAC Concorde au Ksar. Les protégés de NDiobo sont pour le moment dernier du classement tandis que les Concordiens pointent à la 8ème place avec seulement 3 points dans leur compteur.

A Nouadhibou, le FC Nouadhibou en découdra avec l’AS Police alors qu’à Nouakchott FC Deuz s’expliquera avec Nouakchott King.

Source : Le Courrier du Nord (Mauritanie)

 

 

Basket/Saison 2018 : le premier acte est lancé

  • PDF

Saison 2018 : le premier acte est lancé Le championnat national de basket ball saison 2018 prend forme à la faveur du tirage au sort de la compétition. Mercredi soir, le secrétaire général de la FBBRIM et le président de la ligue ont procédé au lancement du premier acte, en présence des responsables et entraîneurs des clubs.

Après un vif débat, les différents protagonistes ont émis le vœu de voir rehausser le niveau du championnat. Après une phase expérimentale réussie, le président de la FBBRIM Fall Youssouf a incité les acteurs à tirer l’expérience de l’année dernière. Il est important à son avis de voir émerger des clubs forts, des joueurs, marqueurs et chronométreurs, des techniciens forts.

Ce qui pourrait impulser à son avis un visage nouveau à la discipline.Il a réitéré la disponibilité de la FBBRIM à accompagner les clubs et les différents acteurs en y allouant des moyens nécessaires. Dans le même sillage, la FBBRIM fera un don de dix ballons à chacune des équipes qui prendra part à la compétition

Lors du tirage au sort, les équipes ont été réparties en deux poules. Ainsi, il a été tenu compte du classement des équipes lors des phases régionales de la précedente édition. Les premier de chaque poule constituent des têtes de poule et les autres équipes ont été tirées intégralement et orientées selon l’ordre de sortie de l’urne. Les équipes d’une même poule se rencontrent en une phase aller,une phase retour et une deuxième phase aller.

Ainsi,les équipes de Nouakchott classées premières dans les poules Nord et Sud des play offs 2017 constituent les têtes de poules du championnat national 2018 de la zone de Nouakchott.

Dans la poule A, on retrouve l’Etoile du Nord, BMD, Nasr de Sebkha, Teyarett et Riad. La poule B est composée de ElMina Jahe, Nouakchott basket club, ASAC Concorde et Arafat.

La première et la deuxième de chaque poule se qualifient pour les play off et prendront part au championnat national 2019.Les autres équipes quant à elles participeront au championnat régional 2019 de la Ligue de Nouakchott.

La zone Sud regroupe les équipes de Boghé, Kaédi et Rosso soit trois équipes en une poule unique.Ces trois équipes se rencontrent en aller et etour-aller puis un deuxième aller qui se déroulera à Nouakchott. Elles joueront,pour chaque journée, deux matchs consécutifs. A l’issue de ce championnat,la première se qualifie pour les play off.

Relativement à la zone Nord, elle regroupe les équipes de Nouadhibou et Zouerate soit deux .Elles se rencontrent en deux aller et retour-aller puis un deuxième aller qui se déroulera à Nouakchott. Elles joueront,pour chaque journée, deux matchs consécutifs. A l’issue de ce championnat,la première se qualifie pour les play off.

Enfin les play offs se dérouleront simultanément dans deux villes de l’intérieur au Nord et au Sud désignées par la fédération .les quatre équipes de Nouakchott qualifiées seront réparties entre ces deux poules et constitueront ainsi des groupes de trois équipes qui disputeront un championnat aller simple.les équipes championnes des deux poules (Nord et Sud) se rencontreront en finale.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Défaits par les Comores, les Mourabitoune n'y arrivent toujours pas

  • PDF

Défaits par les Comores, les Mourabitoune n'y arrivent toujours pasCondamnés ce vendredi (6 octobre) à gagner pour rassurer leur public et gommer la défaite face au Mena du Niger (0 à 2), les Mourabitoune ont été battus sèchement par les Comores sur une réalisation de Youssouf M’Changuama (86’),lors de leur second test match.Un second revers d’affilée, donnant l'impression d'un surplace inquiétant à six mois de la confrontation contre le Burkina Faso.

Mais ce qui inquiète davantage dans le parcours des Mourabitoune, c'est leur incapacité à corriger les erreurs qui lui ont été si préjudiciables, à l'image de leur inefficacité chronique devant les buts ou une forme de naïveté défensive dans les moments clés.

Les coéquipiers de Abdoul Ba ne pourront même plus se targuer d'avoir produit une qualité de jeu enthousiasmante pour occulter leur incapacité à être plus "tueurs" dans le dernier geste.

Faut-il retirer du « positif", après cette nouvelle déconvenue ? Entre surplace et répétition des mêmes erreurs,une fois encore, le sélectionneur national qui n’a pu tirer les enseignements de la dernière déconvenue s'est retrouvé asphyxié. Il n’a pu déchiffrer le talisman élaboré par le technicien comorien. Les limites du technicien français s’étalent à chaque sortie.

Il est temps de corriger le tir et de le défenestrer pour sauver les meubles sinon nous courons vers des humiliations à n’en pas finir. Il n'a pas de référence et encore moins le passé d'un vrai chef de troupe.Il devra assumer seul l’entière responsabilité de ces situations inconfortables qui rappellent de bien mauvais souvenirs qu’on pensait à jamais révolus.

Martins doit tirer les leçons qui s’imposent…Il a montré son incapacité criante à relever les défis et à surmonter les obstacles qui se dressent devant la sélection.

Avec Martins, la baraka est entrain de fuir les Mourabitoune désormais traversé par des soucis. Il va falloir bien d’arguments convaincants et de résultats sur le terrain pour dissiper le doute qui s’est incrusté dans le camp des Mourabitoune.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Mourabitounes : derniers réglages avec le match de vendredi

  • PDF

 Mourabitounes : derniers réglages avec le match de vendrediL’équipe nationale de football, les Mourabitounes, effectue jeudi sa dernière séance d’entraînement avant le match teste vendredi face à la sélection des Comores sur la pelouse du stade de Radés.

À deux jours de ce match amical le sélectionneur national, Corentin Martins, a pu compter sur Khassa Camara, le milieu relayeur de l’AO Xanthi (Grèce) le dernier joueur convoqué à rejoindre le groupe.

Inquiétude cependant avec l’absence confirmée de trois d’ores et déjà annoncés forfaits. Hier, le nom du défenseur du Servette FC, Sally Sarr, est venu s’ajouter à la liste des forfaits pour la rencontre face aux Cœlacanthes, après Abdallahi Soudani (Al-Watani) et Harouna Sy (Grenoble), blessés avec leurs clubs.

Corentin Martins est désormais contraint, malgré lui à s’appuyer sur un effectif de 21 joueurs pour le match de vendredi.

Source : Sahara Medias (Mauritanie)

 

Gouraye: La finale d'un tournoi de foot annulée du fait de la présence d'un opposant

  • PDF

Gouraye: La finale d'un tournoi de foot annulée du fait de la présence d'un opposantLa finale d'un tournoi de football apothéose d'une série de compétitions de jeunes dans la localité de Gouraye a été annulée par les autorités locales, apprend-on ce dimanche à Nouakchott de source de nos confrères de Alakhbar.

Le tournoi de football organisé par le parti de la convergence démocratique, parti d'opposition, s'inscrit dans les activités de cette formation pour promouvoir la pratique du sport parmi les jeunes.

Mais contre toute attente et alors que les deux équipes finalistes se préparaient à croiser le fer pour l'ultime rencontre du tournoi, les autorités administratives leur ont signifié que la finale n'aura pas lieu. Les autorité n'ont donné aucune explication.

Mais de l'avis de source locale, la raison de cette décision administrative serait liée à la présence du président de ce parti, Me Mahfoudh Ould Bettah qui devait présider la finale du tournoi.

Source : Mauriweb (Mauritanie)

 

Tidjikja met Concorde au tapis et décroche la Coupe de la Ligue

  • PDF

Tidjikja met Concorde au tapis et décroche la Coupe de la LigueEn dominant la quatrième édition de tout son talent, l’ASC Tidjikja a récolté sa première Coupe de la ligue, et son premier trophée de rang, et envoyé un message extrêmement fort à toute la Super D1. Et en premier à un ASAC Concorde déconfit.

Impérial, Tidjikja a marché sur l’ASAC Concorde, littéralement étrillé, ce dimanche 24 septembre, sur le score de 3 buts à 1. Arrivé cette saison en provenance de Riadh, Béchir Itiak a été l’artisan de cette victoire en inscrivant un ha trick(20e,48 e et 60 e). Seck réduit le score à la 75 e (sp).

Les protégés de Taleb Lemrabott ont mis une ASAC Concorde étonnamment fébrile au tapis. Plus prosaïquement, les Crocodiles du désert ont touché les dividendes de leur domination technique orchestrée par un garçon dont la taille est inversement proportionnelle au talent. On veut parler bien sûr de Béchir Béchir Itiak.

La nouvelle recrue impulsa les attaques tagantoises, créa les décalages, mit et remit ses coéquipiers dans la bonne séance. Béchir a mis son empreinte sur le match.

Cette finale de haut vol lui allait comme un gant. Ce coup de canon assomma les concordiens. Leur axe avait implosé et leur secteur offensif se trouvait trop désœuvré pour inquiéter une arrière-garde des partenaires de Teguedi.

Les crocodiles du désert, finalistes malheureux l’an dernier, succèdent du coup au FC Tevragh Zeina. C’est une consécration suprême pour le travail abattu des années durant par Taleb Lemrabott et Chekhany Ould Maouloud, le président du club.Le champion en titre a vacillé au cours de cette finale. Complètement plombés, les bleu et blanc n’ont pu contenir les assauts et se défaire de l’étau des jeunes tagantois.

Les protégés de N’Diobo ont baissé pavillon devant la détermination et l’envie des poulains de Taleb Lemrabott qui réussit là un coup de coaching parfait. L'ASC Tidjikja, très solide, a eu raison du champion en titre, pas à la hauteur de l'enjeu.

Après avoir trébuché en demi-finales, le FC Tevragh Zeina se rattrape. Les protégés de Birama Gaye se consolent avec la troisième place en s’imposant 2 buts à 0 devant le FC Deuz. En attendant, la saison de championnat reprend le 29 septembre prochain.

Source : Rimsport (Mauritanie)

 

 

 

Amical Mauritanie-Niger (0-2) : Le MENA ramène les Mourabitounes sur terre

  • PDF

Amical Mauritanie-Niger (0-2) : Le MENA ramène les Mourabitounes sur terreAprès le nul concédé contre le Kenya (0-0) le 31 août dernier à Agadir (Maroc) où ils sont en regroupement, l’équipe nationale de Mauritanie, les Mourabitounes, ont été défaits par le Mena du Niger sur le score de 2 buts à 0.

C’est une équipe mauritanienne méconnaissable, épurée aussi bien en défense qu’en attaque qui a livré son dernier match ce mardi 5 août.

Après une première mi-temps vierge (0-0), les Nigériens ont ouvert le score à la 48ème minute sur pénalty. Le coach nigérien, François Zahoui semble avoir fait une meilleure évaluation de l’adversaire du jour, car si la première mi-temps peut être considérée comme un round d’observation, la deuxième mi-temps est réellement celle des entraîneurs.

Sur ce point, Corentin Martins semble ne pas avoir vu que son équipe n’était plus que l’ombre d’elle-même, avec un Abdoul Bâ, dans ses plus mauvais jours et des attaquants manquant totalement de réalisme. C’est dans ce contexte fantomatique dans lequel se trouvaient les Mourabitounes, que les Nigériens vont porter l’estocade à la 87ème minute.

Pour rétablir la parité, le coach des Mourabitounes a multiplié les remplacements, sans que le résultat n’ait évolué. Au coup de sifflet final, le Niger l’emportait sur le score de 2 à 0. Le Niger qui avait perdu son premier match test le 31 août devant le Togo sur le même score, termine ainsi son stage marocain sur une note de satisfaction. Une sorte de revanche que les Nigériens viennent de réaliser sur les Mouranitounes qui les avait battus en 2015 et en amical à Nouakchott sur le même résultat de 2 à 0.

Cette défaite aura sans doute l’avantage de ramener les Mourabitounes sur terre, eux qui surfaient depuis un certain temps sur un nuage.

Cette défaite servira sans doute de baromètre au staff technique pour opérer aux réglages qu’il faut, avant mars 2018, face à une redoutable équipe du Burkina Faso. Un match choc comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Source : Le Courrier du Nord (Mauritanie)

 

Match amical à Agadir au Maroc : la Mauritanie et le Kenya se neutralisent 1 but partout

  • PDF

Match amical à Agadir au Maroc : la Mauritanie et le Kenya se neutralisent 1 but partoutEn match amical comptant pour les jours FIFA, ce jeudi 31 août 2017 à Agadir au Maroc, les Mourabitounes de Mauritanie et les Harambee Stars du Kenya ont fait match nul 1-1 à l’issue des 90 minutes réglementaires.

L’équipe nationale du Kenya avait ouvert le score à la 58ème minute. Les Mourabitounes égaliseront à la 82ème minute par Khassa Kamara avant de passer près du doublé à la 84ème minute lorsque la balle de Soudani Dicko frôla à quelques centimètres, les cages du gardien de but kenyan.

Les Mourabitounes, qui poursuivent leur préparation en vue de la rencontre en mars 2018 contre le Burkina Faso comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019, affronteront le Niger lors de leur deuxième match amical.

Avec des ambitions fortes pour une première qualification historique à une CAN, les Mourabitounes qui ont emporté leur première rencontre des éliminatoires contre le Botswana (0-1), rêvent d’une première place de leur poule, composée du Bostwana, de l’Angola et du Burkina.

L’équipe a été renforcée par plusieurs nouvelles figures, comme le jeune milieu de l’AJ Auxere (France) Moussa Diallo, ou encore le jeune défenseur de l’AS Monaco (France) Abdoul Kader Thiam né en 1998, (5 sélections en équipe de France des moins de 16 ans et à l’UEFA des U-19).

Source : Le Courrier du Nord (Mauritanie)

Mourabitounes : Forfait de Moussa Diallo !

  • PDF

 Mourabitounes : Forfait de Moussa Diallo !Les deux prochains matchs amicaux de l’équipe nationale de Mauritanie, contre le Kenya (31 août) et le Niger (5 septembre), se dérouleront sans Moussa Diallo.

Convoqué pour la première fois chez les Mourabitounes, le jeune milieu de terrain de l’AJ Auxerre (20 ans, 3 matchs de Ligue 2 cette saison dont 2 comme titulaire) a finalement été contraint de déclarer forfait pour le stage qui se tiendra à Agadir (Maroc) du 28 août au 6 septembre.

Le staff de l’équipe nationale qui vient d’annoncer la mauvaise nouvelle, a par ailleurs indiqué que le nom du remplaçant de Moussa Diallo sera communiqué sous peu.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Le Mali porte réserve sur la qualification de Dellahi et Palaye

  • PDF

Le Mali porte réserve sur la qualification de Dellahi et Palaye Envoyés au tapis par les Mourabitoune, les Aigles locaux ont du mal à digérer leur défaite dans leur antre.
Après la folle colère du public surexcité de Modibo Keïta, les échauffourées qui ont émaillé la rencontre avec l’usage des grenades lacrymogènes pour disperser les supporters qui jetaient des projectiles sur les mauritaniens et le corps arbitral, c’est au tour des dirigeants de la fédération malienne de football d'entrer dans la danse.

Ils ont décidé de formuler une réserve sur la qualification à l’encontre de deux Mourabitoune. Abdoulaye Silèye Guèye «Palaye » et Yali Mohamed Dellahi sont dans la ligne de mire des responsables maliens qui espèrent redorer leur blason passablement terni par cette cruelle défaite par le biais d’une victoire sur tapis vert.

Selon eux, Dellahi et Palaye ne sont pas des joueurs locaux et n'appartiendraient à aucun club mauritanien, insinuent-ils. Pourtant, les deux internationaux après avoir été priés de faire leurs valises par la formation lettone de FK Liepāja ont rejoint le FC Nouadhibou.

Néanmoins, ce qui est cocasse et paradoxal est le temps pris pour le dépôt de l’évocation. En effet, les Maliens n’ont pas porté de réserve sur qualification de joueurs, selon les usages, lors des présentations des équipes ( feuille de match) avant la sortie des équipes des vestiaires. Ils ont attendu 24 heures pour formuler leur évocation. Du jamais vu !!!La délégation mauritanienne toujours présente à Bamako a été surprise par cette mesure mais reste confiante.

Signalons que les Mourabitoune regagnent Nouakchott, ce lundi où ils sont attendus de pied ferme par les supporters qui entendent leur réserver un accueil chaleureux.

Source : Rimpsort (Mauritanie)

 

 

CHAN-2018 : les finalistes 2016, RD Congo et Mali, éliminés

  • PDF

La RD Congo, tenante du trophée, a été éliminée samedi du Championnat d'Afrique des nations, la compétition continentale réservée aux joueurs évoluant en Afrique, tout comme le Mali, finaliste de l'édition 2016.

La RD Congo, incapable de battre ses voisins du Congo Brazzaville sur l’ensemble des deux matches (0-0, 1-1), a été sortie parce qu’elle a encaissé un but à domicile samedi.

La RD Congo, deux titres et deux quarts de finale lors des quatre premières éditions, a pourtant ouvert la marque par Jean-Marc Makusu Mundele (36e) à la grande joie des nombreux spectateurs du stade des Martyrs de Kinshasa. Mais, deux minutes plus tard, Jaures Ngombe a égalisé pour les visiteurs, un nul synonyme de billet pour la 5e édition du CHAN, organisé en janvier et février au Kenya.

De son côté, le Mali, battu par la RD Congo en finale à Kigali il y a deux ans, a été surpris devant son public 1-0 par une surprenante équipe de Mauritanie, pourtant tenue en échec chez elle à l’aller 2-2. Le seul but de la partie a été marqué par Karamoko Traore (38e), samedi, à Bamako.

La Côte d’Ivoire, 3e au Rwanda, et le Cameroun, quart de finaliste, ont, eux validé leur billet en disposant du Niger (1-2, 1-0) et de Sao Tomé-et-Principe (2-0, 2-0) respectivement.

Source : Jeuneafrique.com

 

La Mauritanie bat le Mali et se qualifie au CHAN 2018

  • PDF

La Mauritanie bat le Mali et se qualifie au CHAN 2018Les mourabitounes locaux ont décroché, ce samedi 19 leur ticket pour le CHAN 2018 en s'imposant 1-0 face au Mali à Bamako en match retour.


Ayant obtenu un résultat plutôt décevant lors de la manche aller (2-2), à Nouakchott, les Mourabitounes se devaient de faire le travail à Bamako pour décrocher son ticket pour le CHAN 2018.

Les protégés de Corentins Martins ont réalisé un énorme exploit en allant décrocher la Victoire en terre Malienne sur le score de 1-0 grâce à un but de l’attaquant du Fc Deuz, Kharamokho Traoré dès la 22e minute de jeu.

A noter que les Mourabitounes ont éliminé l’équipe finaliste du dernier CHAN (2016). Après une absence en 2016, les Mourabitounes seront bien présents pour le CHAN 2018 qui se jouera au Kenya.

Par la Rédaction de cridem.org

 

Football : les Mourabitounes perdent 5 places dans le nouveau classement FIFA

  • PDF

Football : les Mourabitounes perdent 5 places dans le nouveau classement FIFATout en restant dans le top « 100 », l’équipe nationale de football de la Mauritanie, les « Mourabitounes » perdent 5 places dans le classement mensuel FIFA.

Ils reculent de la 81ème place à la 86ème, une conséquence du match perdu à domicile, à Zouerate devant le Libéria 0-1 dans le cadre des éliminatoires du CHAN 2019. Une défaite qui n’a pas altéré ses chances pour la suite de la compétition, ayant remporté le match à Monrovia 2-0.

Au deuxième tour des éliminatoires, les Mourabitounes joueront le Mali, une équipe qui leur a déjà fait de l’ombre lors d’une précédente confrontation.

S’agissant des autres équipes maghrébines, le Maroc, la Tunisie et l’Algérie conservent leurs places, les 60ème, 34ème et 48ème alors que la Libye glane 4 places et se retrouve au 83ème rang.

L’Egypte prend la première place du continent africain et la 25ème sur le plan mondial, suivie du Congo démocratique 28ème mondial, le Sénégal 31ème puis la Tunisie et enfin le Cameroun 35ème rang mondial.

L’équipe du Brésil reste en tête du classement mondial, suivi de l’Allemagne, l’Argentine, la Suisse, la Pologne, le Portugal, le Chili, la Colombie, la Belgique puis la France.

Source : Sahara Medias (Mauritanie)

 

COTIF 2017 : belle performance des Mourabitounes U-20 vainqueurs de russes 3-1

  • PDF

COTIF 2017 : belle performance des Mourabitounes U-20 vainqueurs de russes 3-1Deuxième sortie mercredi de l’équipe nationale de football junior de la Mauritanie qui participe en Espagne au traditionnel tournoi « COTIF » de cette année.

Après leur match nul lundi contre l’UD Levanté, 0 à 0, les juniors ont battu ceux de la Russie 3 buts à 1 lors du match joué mercredi. Les buteurs : Cheikh Saadna, Houmeya Tanji et Fody Traoré.

Avec quatre points, ils sont co-leaders de leur groupe avec les jeunes Granotes. Il leur reste deux matchs à jouer ce jeudi, face aux juniors de l’Athlético Madrid et samedi prochain face à ceux de Villaréal.

Ce sera le dernier match de la phase des groupes

Source : Sahara Medias (Mauritanie)

 

Super D1 : Démarrage le 8 septembre !

  • PDF

Super D1 : Démarrage le 8 septembre !Le coup d’envoi du championnat national de 1ère division, désormais rebaptisé « Super D1 », sera donné le vendredi 8 septembre prochain, a annoncé la Ligue nationale de football.

Dans un communiqué, la LNF a aussi informé de la tenue de la traditionnelle Coupe de la Ligue. « À l’instar des années passées, la Super D1 sera précédée de la Coupe de la Ligue prévue les 1er et 3 septembre 2017 », peut-on lire.

L’ouverture officielle de la saison sportive 2017-2018 est fixée au 1er août 2017, précise la LNF, qui porte à la connaissance des clubs de l’Elite que la 1ère période d’enregistrement des licences s’étalera du 10 août au 30 septembre.

Source : FFRIM