Mon10152018

Last update11:42:40 AM GMT

Back Politique Poliitique en Mauritanie

Sport en Mauritanie

CAN U17 : victoire logique de la Guinée devant la Mauritanie (3-1)

  • PDF

CAN U17 : victoire logique de la Guinée devant la Mauritanie (3-1) Favorite avant la rencontre, la Guinée a logiquement battu (3-1) la Mauritanie, dimanche soir(10 septembre 2018, au stade Ngalandou Diouf de Rufisque, en match comptant pour la 1ère journée du tournoi de l’UFOA de la zone Ouest A, qualificatif pour la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans » Tanzanie 2019 ».

Aboubacar Conté a ouvert le score pour la Guinée (10’) sur une frappe à l’entrée de la surface. Alya Bangoura a doublé la mise sur une tête (43’).

Elv Housseine Sy a réduit la marque sur un coup franc au rond central (59’), mais cela n’a pas permis à ses partenaires de faire peur à l’adversaire. Au contraire, Aboubacar Conté a permis à son équipe de remporter cette partie en inscrivant un pénalty à la 62e minute de jeu, synonyme de victoire (3-1). Un beau succès des Guinéens avant la deuxième journée prévue, mardi.

Quant à la Mauritanie, elle devra relever la tête contre le Cap-Vert, dans deux jours.

A noter que le Mali a pris le dessus (2-0) sur la Gambie peu avant cette rencontre.

Source :SportSenegal

 

Les Mourabitounes démarrent la préparation

  • PDF

Les Mourabitounes démarrent la préparationRim Sport - En perspective du match contre les « Étalons » du Burkina Faso, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019, les Mourabitounes ont effectué ce mardi leur première séance d'entraînement au stade Cheikha Boïdiya.

20 joueurs ont participé à ce premier galop sous le regard vigilant du sélectionneur national, Corentin Martins et son staff.

Les trois derniers internationaux convoqués vont regagner Nouakchott ce mardi. Le groupe devrait être au grand complet demain mercredi pour la seconde séance d’entrainement.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Classement des Clubs Africains : ASAC Concorde et FC Nouadhibou grappillent

  • PDF

 Classement des Clubs Africains : ASAC Concorde et FC Nouadhibou grappillentL’ASAC Concorde et le FC Nouadhibou ont fait des bonds spectaculaires, dans le dernier classement des clubs africains réactualisés le 18 août 2018.Les clubs mauritaniens se rapprochent de plus en plus du Top 100.Ces dernières années, nos représentants ont brillé sur la scène continentale engrangeant du coup des points dans le classement.

L’ASAC Concorde enregistre une percée notoire en grappillant 153 places. De la 283, les Bleu et Blanc pointent désormais à la 130 enseigne glanant de 71 points. Le FC Nouadhibou se hisse quant à lui au 139e rang (soit 63 points accumulés) contre 227, l’année dernière soit un bond de 88 places. Absent de la scène africaine, le FC Tevragh Zeïna perd du terrain.

Classés 166, les Galactiques sont malheureusement rétrogradés à la 217 place avec 32 points totalisés. Le trio de tête est tenu par Al Ahly (Egypte) suivi du TP Mazembe (RD Congo) et de l’Espérance Sportive de Tunis (Tunisie).388 clubs ont été notés durant cet exercice 2018.

Signalons que le classement des clubs de football africains est établi suivant les résultats dans la Ligue des champions de la CAF et actualisé au fil des rencontres à partir du second tour par un système de points croissants chaque saison.

Enfin, les résultats de la Coupe de la Confédération sont comptés, depuis 2009 à partir des huitièmes de finale.

Source : RIM Sport

Elim CAN 2019: Mauritanie, la liste de Martins

  • PDF

Elim CAN 2019: Mauritanie, la liste de Martins La Mauritanie est en ordre de marche. Avant d’affronter le Burkina Faso pour la 2è journée des éliminatoires de la CAN 2019, le sélectionneur des Mourabitounes a dévoilé sa liste ce lundi. Corentin Martins fait confiance à ses hommes de base.

On retrouve ainsi le gardien Brahim, les défenseurs Abdoul Ba et Aly Abeid, les milieux, Guidileye, Khassa Camara et l’attaquant Adama Ba. Ce duel face aux Etalons peut déterminer le leader du groupe après que les deux nations aient remporté leur match d’ouverture respectivement devant le Botswana et l’Angola.

Le match est prévu le 8 septembre à Nouakchott.

Gardiens: Souleimane BRAHIM (FC Nouadhibou), Boubacar SALAHDIN (FC Tevragh-Zeïna), Namori DIAW (ASC Kédia)

Défenseurs : Abdoul BA (AJ Auxerre/France), Bakary N’DIAYE (Difaâ Hassani d’El Jadida/Maroc), Saly SARR (Servette FC/Suisse), Diadié DIARRA (CS Sedan Ardennes/France), Abdallahi MAHMOUD (Deportivo Alavés/Espagne), Harouna ABOU DEMBA (Grenoble Foot 38/France), Ousmane SAMBA (Jeanne d’Arc de Drancy/France), Aly ABEID (Deportiva Alcorcón/Espagne), Abdelkader THIAM (US Orléans/France)

Milieux: Hassen El ID (Real Valladolid/Espagne), Khassa CAMARA (AO Xanthi/Grèce), Mohamed Dellah YALI (FC Tevragh-Zeïna), Dialo GUIDILÈYE, Abdoulaye Silèye GAYE (FC Nouadhibou), Lejouade Mohamed KHAY (ASC Tidjikja)

Attaquants: Adama BA (Giresunspor Kulübü/Turquie), Ismael DIAKITÉ (US Tataouine/Tunisie), Mamadou NIASS (Salam Zgharta/Liban), Khalil Moulaye Ahmed BESSAM (AS Gabès/Tunisie), Babacar BAGUILI (CS Hammam Lif/Tunisie), Abdallahi SOUDANI (AS Gabès/Tunisie)

Source : Africa Top Sports

 

 

Classement mensuel FIFA : les Mourabitounes un petit pas de mieux

  • PDF

Classement mensuel FIFA : les Mourabitounes un petit pas de mieux Dans le classement mensuel de la FIFA publié ce jeudi, l’équipe nationale de Mauritanie, les Mourabitounes, pointe à la 106ème place, glanant une seule place par rapport au classement précédent.

Au plan africain la Tunisie et le Sénégal se partagent la première place du continent avec 1498 points et pointent à la 24ème place sur le plan mondial. Suit le Congo démocratique avec une 37ème place mondiale puis le Ghana 45ème mondial.

Au niveau du Maghreb, le Maroc arrive derrière la Tunisie et occupe la 46ème place au niveau mondial et la 5ème au niveau du continent, suivi de l’Algérie 66ème rang mondial, la Libye 101ème place et enfin la Mauritanie 106ème.

Au plan mondial, la France, championne du monde occupe le premier rang, la Belgique la 2ème place, le Brésil est troisième et l’équipe vice championne, la révélation du dernier mondial, la Croatie est 4ème.

Source : Sahara Medias (Mauritanie)

 

 

Eliminatoires CAN 3×3 FIBA 2018 : la Mauritanie ambitionne

  • PDF

 

Elim CAN 3×3 FIBA 2018 : la Mauritanie ambitionne Notre pays participera du 16 au 17 août 2017 à Cotonou, au Bénin, aux éliminatoires de la FIBA 3x3 Africa Cup 2018, en catégorie hommes.

Ces joutes regrouperont les équipes du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de Côte d’Ivoire, du Ghana, de Gambie, de Guinée, du Mali, de Mauritanie, du Niger et du Nigéria. La Mauritanie fonde de grosses ambitions sur ces éliminatoires et entend jouer crânement sa chance.

Nos représentants espèrent décrocher un ticket qualificatif pour Lomé. Pour matérialiser ses ambitions, la Fédération Mauritanienne de Basket Ball a mis les joueurs dans les conditions idéales, lors des séances d’entrainement. Et au terme du stage de préparation, quatre meilleurs joueurs* ont été sélectionnés chez les hommes pour défendre les couleurs nationales à ces éliminatoires.

Les meilleures équipes au terme dudit tournoi vont se qualifier pour la phase finale de la deuxième édition de la Coupe d’Afrique de basketball 3 x 3 Senior (masculins et féminins) qui se déroulera du 9 au 11 novembre prochain à Lomé, au Togo. En tant que pays hôte, le Togo est déjà qualifié dans les deux catégories. Précisons que le Nigeria et le Mali sont les champions en titre dans les deux catégories du Fiba 3x3 Africa Cup.

La sélection nationale quittera Nouakchott le mardi 14 août 2018. C’est Souleymane Diakhaté (point focal basketball 3x3 ) qui conduira la délégation mauritanienne.

Pour rappel, deux sélections mauritaniennes avaient pris part , du 3 au 5 novembre2017 à Lomé (Togo) à la Coupe d’Afrique des nations de basket 3×3 (hommes et dames) ou FIBA 3×3 Africa Cup, nouvelle discipline de la balle orange qui prend de plus en plus d’ampleur. Notons que le basket 3×3 sera discipline olympique à partir des Jeux Olympiques 2020.

* Liste des basketteurs retenus pour la compétition

-Aldiouma Sidibé (expatrié Algérie)

-Diadié Sekera (El Mina Jahe)

-Ibrahima M’Bodj (expatrié Algérie)

-Baba Bilal Diakhaté (expatrié Maroc)

Source : Rimsport (Mauritanie)

 

 

Amical U-17 : Les Mourabitoune pulvérisent les Requins

  • PDF

Amical U-17 : Les Mourabitoune pulvérisent les Requins Les Mourabitounes cadets ont conclu leur stage à Tunis par un festival face à Djibouti.

Ce samedi (4 août 2018), les protégés de Sid’Ahmed Teguedi se sont largement imposés en amical face à leurs homologues djiboutiens au stade Chedly-Zouitens 7 buts à 0. Les U-17 mauritaniens terminent sur une bonne note leur préparation en vue des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de la catégorie, prévus du 9 au 18 septembre prochain à Dakar.

La Mauritanie figure dans le groupe C, en compagnie de la Guinée et du Cap Vert.

Source : Rimsport (Mauritanie)

 

 

Ousmane Dembélé va financer la construction d’une mosquée en Mauritanie

  • PDF

Ousmane Dembélé va financer la construction d’une mosquée en MauritanieOusmane Dembélé, joueur vedette de l’équipe de France et du FC Barcelone, et originaire de la Mauritanie, a décidé de construire une mosquée dans son pays d’origine.

Cette décision intervient quelques jours seulement après la victoire de l’équipe de France à la coupe du Monde face à la Croatie. Selon le site KOORA, Dembélé a décidé de construire une mosquée dans la ville natale de sa mère, la moughata de Diaguily dans le sud mauritanien.

La mère du joueur est d’origine mauritanienne mais elle avait voyagé en France peu de temps après la naissance d’Ousmane Dembélé.

La fédération mauritanienne avait en son temps proposé au joueur de défendre les couleurs mauritaniennes, mais il avait poliment décliné l’offre, avec beaucoup de respect, selon une source de la fédération mauritanienne de football, préférant jouer sous les couleurs du maillot tricolore.

Source : Sahara Médias (Mauritanie)

 

 

Q CAN U20 : les Mourabitoune contraints au nul par les Flyings Eagles

  • PDF

Q CAN U20 : les Mourabitoune contraints au nul par les Flyings Eagles Pour le compte du match aller du troisième tour éliminatoire de la CAN U20 « Niger 2019 », les Mourabitounes juniors ont concédé le nul ce samedi au stade Cheikha Boïdiya face aux Flyings Eagles du Nigéria.

Les Verts ont frappé les premiers par l’intermédiaire d’Abubakar Ibrahim, à la réception d’un centre venu de la droite (0-1, 9’). Pas le temps de douter pour les Baye Boys qui ont réagi dans la foulée.

Suite à un corner de Sid’Ahmed Kamara, Mohamed Salem « Janos » profitait d’une mésentente dans la défense nigériane pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 12’). En seconde période, en dépit de quelques timides opportunités de part et d’autre, aucun but ne sera inscrit.

Le Nigéria repart avec un avantage non négligeable, mais du côté mauritanien, l’espoir reste de mise.

Le 12 août 2017, le Mali avait arraché le nul (2-2) à Nouakchott lors de la première manche du dernier tour des éliminatoires du CHAN 2018. La suite, le public mauritanien s’en souvient encore, avec un succès grandiose (1-0) à Bamako.

Dans un coin de leurs têtes, les jeunes Mourabitounes voudront imiter leurs aînées. Avec, on l’espère, la même réussite à la clé dans pile une semaine en terre nigériane.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

CAN U-20 2019 : match aller Mauritanie-Nigéria, cet après-midi au Cheikha Boïdiya, à Nouakchott

  • PDF

CAN U-20 2019 : match aller Mauritanie-Nigéria, cet après-midi au Cheikha Boïdiya, à NouakchottMercredi, sur la pelouse d’un stade Cheikha Boïdiya qui vient de connaître un total lifting, les Mourabitounes juniors ont eu droit à un galop d’entraînement haut en intensité.

Jamais une équipe nationale de jeunes de Mauritanie n’était arrivée à ce stade de la compétition. En atteignant le troisième et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans, les protégés de Baye Ba ont écrit une nouvelle page de l’histoire du football mauritanien.

Les qualifications consécutives face au Maroc et à la Guinée ont été accueillies comme de retentissantes surprises, mais au sortir du match retour contre le Syli National junior à Conakry, le technicien malien a rappelé que « la Mauritanie et sa Fédération de football abattent un travail considérable au niveau des catégories de jeunes.

Cette qualification peut en étonner plus d’un, mais ceux qui suivent de près l’évolution du football mauritanien ne sont pas surpris ».

Si la Mauritanie mise sur la génération des Fody Traoré, Hassen Teguedi, Abdou M’Bark El Id ou encore Saïdou Barry, elle compte surtout s’appuyer sur l’expérience de Baye Ba. Lui, qui a mené les U-17 du Mali au titre continentale en 2015 et à la finale du Mondial de la catégorie la même année.

Désormais, le coach malien ambitionne de conduire les Mourabitounes juniors à la CAN U-20. Toutefois, pour espérer voir le drapeau mauritanien flotter dans le ciel du Niger, du 24 février au 10 mars 2019, les « Baye Boys » vont devoir se défaire d’un dernier adversaire, et non des moindres, l’équipe nationale junior du Nigéria.

Le palmarès des Flying Eagles, tombeurs de la Guinée Bissau au tour précédent, a de quoi impressionner (7 titres de champions d’Afrique, 11 participations à la Coupe du Monde U-20).

Mais les coéquipiers d’Abdou Boïdiya sont une nouvelle fois décidés à déjouer tous les pronostics. Cela passe par une énorme performance dès ce samedi (16h30) à Nouakchott.

Source : FFRIM

 

Ahmed Ould Yahya promet de sévir contre les auteurs de propos ou écrits racistes

  • PDF

Ahmed Ould Yahya promet de sévir contre les auteurs de propos ou écrits racistesLe président de la FFRIM a appelé, samedi 23 juin 2018, de vive voix les acteurs et les sportifs mauritaniens à « épargner la famille du football de certaines considérations ou de propos racistes » rappelant que la seule couleur qui existe dans le football est celle du maillot.

Réagissant à une interpellation du président de KFC, Ba Kalidou qui s’était offusqué de propos et d’écrits à caractère raciste de certains dirigeants et de journalistes sportifs mauritaniens, Ahmed Ould Yahya a promis de sévir contre les auteurs de telles pratiques quelque soit l’échelle qu’ils occupent au sein du football mauritanien.

«Ce sont de pratiques qui n’ont pas raison d’exister dans notre football.Laissons ça aux politiciens crier dans la rue. Ce n’est pas notre sauce », a judicieusement taclé le patron du football mauritanien.

« Je n’ai jamais accordé la moindre considération aux personnes qui m’interpellent sur les choix de joueurs noirs ou blancs.Le seul critère est la performance », a-t-il réaffirmé.

Des écrits à caractère raciste ont fait ces derniers mois des apparitions inquiétantes sur la toile.Le sélectionneur national adjoint Sall Moustapha avait été victime d’attaques jugés racistes par certains polémistes après la débâcle des Mourabitoune au CHAN.

On lui avait imputé le choix des joueurs. L’ASAC Concorde était aussi montée sur ses grands chevaux pour dénoncer la cabale raciale orchestrée à son encontre.

Source : RIM Sport (Mauritanie)

 

 

Championnat national de Mauritanie Super D1 : FC Nouadhibou sacré, Kaédi FC se sauve !

  • PDF

Championnat national de Mauritanie Super D1 : FC Nouadhibou sacré, Kaédi FC se sauve !Le championnat national de première division de l’édition 2017-2018 organisé par la Ligue Nationale de Football sous l’égide de la fédération Mauritanienne et appelé désormais Super D1 a rendu son verdict le 10 juin 2018.

Après une âpre lutte au bas du tableau et une chevauchée en tête du classement, à l’arrivée c’est le FC Nouadhibou qui a été sacré champion de Mauritanie. Le Club nordique se voit offrir son 6ème titre de l’histoire à une longueur de l’AS Garde et l’AS Police au palmarès et engrange du coup, le 3ème avec le coach Camerounais Mauril Mesack Njoya revenu cette saison en puissance, après une séparation de deux années avec ce club Orange, appelé aussi, la Locomotive du Football Mauritanien.

Le club de la capitale économique qui a survolé ce marathon saisonnier s’empare également du titre de meilleur buteur avec son goléador Abdoulaye Silèye Guèye alias Pa Laye (milieu offensif des Mourabitounes) qui signe 16 buts (ex-æquo avec le sociétaire de l’ASC Tijikja Houmeye Tangi).

Inclinée deux fois seulement durant le parcours (devant l’AS Garde et l’ASC Tijikja), la formation de la capitale économique du pays a franchi la ligne d’arrivée avec un total de 60 points, l’équivalent de 18 victoires, 6 matchs nuls pour ainsi s’installer sur le toit du foot national.

Une bataille de positionnement et une lutte pour le maintien

Si, le FC Nouadhibou a mis le titre dans son escarcelle à 4 journées du terme, étouffant ses poursuivants, au bas du tableau, c’était la grisaille pour certaines équipes et non des moindres, (SNIM, FC Deuz, ACS Ksar, AS Police, AJ Riadh), qui luttaient contre la relégation lors des toutes dernières répétitions et le suspense aura plané jusqu’aux derniers instants de ce championnat pour ce trio (Ksar, Police, Riadh) dont l’une des équipes devait inéluctablement accompagner Teïssir d’Atar condamné, à prendre l’ascenseur vers le bas.

Le tiercé gagnant: (FC NDB, Kedia et ASC Tijikja)

Au classement final, le FC Nouadhibou, monarque sur le podium, le partage ainsi avec Kedia de Zouerate (48 points+ 18) qui aura réalisé la meilleure performance du club depuis son existence et l’ASC Tijikja (48 points + 17) qui avait pourtant affiché ses ambitions d’entrée, avant de les enterrer par la suite, grillée tantôt par l’absence de quelques pépites, souvent appelées par les différentes sélections nationales.

Au pied de cette estrade on retrouve d’abord l’ASA Concorde, champion sortant, victime de ses ambitions avec 48 points également (+ 13), perdant dans la foulée des matchs élémentaires, plombant ses chances et le FC Tevragh Zeïna qui totalise 46 unités (bardé de 4 titres de champion dont 1 de D2, 4 coupes, 3 trophées de super-coupe.) Ce pachyderme aux pieds d’argile qui aura été la déception de cette course de fond a fini par remercier son entraineur Gaye Birama, en poste depuis 3 ans, pour médiocrité de résultats.

La galerie de l’élite et les "rescapés"

Le milieu du tableau est garni par quelques locataires de cette élite (Nouakchott Kings (34 points + 5), SNIM (34 points + 0), AS Garde (33 points), FC Deuz (31 points). Tandis que dans le bas du tableau, on retrouve l’AS Police (28 points - 20), le "miraculé" Kaédi FC (28 points - 26), l’ACS Ksar (26 points).

Retour à la case départ

En bout de piste, la galère frappera les deux dernières formations : Riadh (25 points) et la lanterne rouge le FC Teïssir d’Atar (13 points) qui retournent à la case de départ après deux tumultueuses saisons pour la première et une campagne mitigée pour la dernière, dans cette élite.

Le "miracle sportif"

Crée en 2015 (Vice-champion régional d’entrée, champion régional l’année suivante) et arrivé dans l’élite avec le statut de champion de la D2 de l’édition 2016-2017, le promu Kaédi Football Club (KFC) qui a déjoué tous les pronostics et a réussi son maintien dans la cour des grands.

Réalisant un hold-up parfait lors de la 26ème et dernière journée de ce championnat de première classe devant l’AS Garde Nationale (1-0), précédé d’une courte mais précieuse victoire à domicile face à la formation de Nouakchott Kings par le même son de cloche, la journée d’avant, ces deux prouesses auront suffi pour baliser le terrain, vers l’exploit.

Quart de finaliste de la coupe nationale (éliminé par le champion en titre), benjamin des formations de l’élite, le club phare du Gorgol a toutefois réussi une honorable saison, à priori difficile pour diverses raisons. Et, à l’épilogue, c’est le soulagement et la satisfaction dans les rangs de ce club, "venu d’ailleurs et revenu de loin" qui après un laborieux apprentissage dans cette cour des grands obtient son ticket pour le maintien.

"Un maintien, aux forceps !"

La formation de Kaédi (4ème région, située au sud-est de la Mauritanie) est venue dans cette élite avec un rêve guidé par de grandes ambitions, des envies et un projet sportif, mais autant accompagnée d’un relief de difficultés financières. Sans sponsor, ni soutien (à part, la subvention de la FFRIM allouée aux clubs), l’équipe qui a bataillé contre vents et marées a certes connu des hauts comme des bas, mais elle a fini par transformer son rêve, en réalité.

Des statistiques peu flatteuses, mais concluantes

Avec des relevés peu flatteurs (8 victoires, 4 nuls et 14 défaites), mais décisives (28 points), les coéquipiers de Thiam Oumar (meilleur artificier du club, avec 9 buts dont 7 en championnat et 2 en coupe) redonnent le sourire à leurs nombreux supporters qui avaient suspendu leur souffle et qui se remettent à rêver. Le rêve est d’autant plus grand que cette formation de Kaédi (la seule ville dotée d’une pelouse naturelle) aspire à une place de choix, la saison prochaine, selon le serment de ses dirigeants.

Un coach serein !

"Nous avons connu certes beaucoup de difficultés tout au long de ce parcours. Pour cette première expérience, nous nous sommes donnés à fond et sans relâche et cela a fini par payer", explique Mohamed Lemine Boudaha, le coach principal de KFC.

Avant d’ajouter : "Nous sommes venus avec notre titre de champion de la D2, l’exercice n’a pas été facile pour les jeunes et l’intégration pas aisée, pour nous". "Cependant, nous sommes tout de même satisfaits, puisqu’on a réussi à bousculer la hiérarchie". Et, de conclure par cette boutade: "Nous savourons pour le moment ce 'succès', nous allons nous remobiliser, pour revenir encore plus forts, la saison prochaine".

"Il n’y a pas de secret ‘’exceptionnel", dixit Njoya

Radieux, le coach Camerounais champion en titre, nous dit qu’il n’a pas secret, ni de miracle ! Pour lui, seul le travail paie. "Il n’y a pas de secret exceptionnel dans la vie, il faut simplement et d’abord, croire en l’existence de Dieu, c’est lui le créateur. Ensuite savoir qu’il a crée les étoiles que d’aucuns ont tôt fait d’appeler le destin et enfin, il faut admettre que chacun vient au monde avec une intelligence et quand vous rassemblez ces 3 facteurs et que vous rencontrez des personnes positives, tout vous réussi". "Vous comprendrez bien que je tombe à chaque fois sur un grand monsieur, comme Aziz Boughourbal (ndlr : le président du FC Nouadhibou.)

"Oui, la LDC est d’un cran supérieur à la CDC que nous avons joué cette année. Vous avez comme tout le peuple Mauritanien éprouvé des regrets quand nous avons été éliminés par le RAJA de Casablanca, après avoir fait un match nul héroïque (1-1), chez eux.’’ ‘’Dans la vie, il faut savoir tout refaire et mieux le refaire"
, reconnait-il !

"Naturellement, je dédie ce sacre au président Aziz Boughourbal, lui qui a reconnu comme tout grand homme, l’erreur de mon départ en 2015 et aujourd’hui, je suis fier de ne pas l’avoir déçu. Sachez simplement que je ne suis pas revenu uniquement pour ce titre de champion, nous sommes sur un grand projet", nous confie le technicien Camerounais.

14 formations sur la ligne de départ

Ce marathon saisonnier 39ème du genre qui s’est disputé en aller et retour a démarré fin septembre 2017, regroupant ainsi 14 formations de l’élite nationale dont 9 de Nouakchott (la capitale), et 5 de l’intérieur (les régions). Les 182 matchs dont des chocs, des derbys ou encore des duels fratricides tout au long des 26 journées se sont disputés sur la pelouse du stade Cheikha Ould Boïdiya de Nouakchott et sur les terrains municipaux de l’intérieur du pays.

Au chapitre des statistiques, le FC Tevragh Zeïna détient la meilleure attaque avec 51 buts marqués et la meilleure défense est attribuée au FC Nouadhibou avec 13 buts encaissés. Au total, il y a eu 432 buts marqués dans cette compétition. 752 cartons jaunes ont été distribués et 60 cartons rouges brandis, dont 25 directs et 35 sur récidives, au cours de cette compétition.

En attendant de connaitre l’identité des deux promus qui connaitront l’élite la saison prochaine, le suspense reste de mise et le mystère demeure, entier.

Hachim El Yemani

Source : Le Quotidien de Nouakchott

 

Football : le Maroc n’organisera pas la Coupe du monde 2026

  • PDF

Face à la candidature du trio USA-Canada-Mexique, le Maroc espérait créer la surprise jusqu'à la dernière minute. Il a finalement perdu dans la dernière ligne droite.

C’est la cinquième candidature ratée pour le royaume. Le pays aurait été le deuxième pays africain à accueillir la coupe du Monde, après l’Afrique du Sud en 2010. Avec seulement 65 votes en sa faveur, le pays se place loin derrière le trio États-Unis-Canada-Mexique, qui a récolté 134 votes.

97% des Marocains derrière la candidature du royaume

Une solide délégation marocaine s’était déplacée pour l’occasion. On a notamment pu reconnaître Moncef Belkhayat, ancien ministre marocain de la Jeunesse et des Sports et membre du comité de candidature. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie et président du comité marocain pour l’organisation du Mondial 2026, a d’abord pris la parole pour plaider la cause : « Le Roi du Maroc, nos deux Parlements, notre société civile […] tout un peuple s’est engagé derrière cette candidature », a-t-il lancé.

Il a aussi rappelé les résultats d’un sondage, selon lequel 97% des Marocains étaient en faveur de la candidature du pays et loué l’implication nationale dans  cette compétition avant d’être rejoint par Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football.

La « candidature d’un continent »

La candidature se voulait « africaine ». Daniel Amokachi, l’ancienne star du football nigérianne et Khalilou Fadiga, Sénégalais ex-joueur du Germinal Beerschot A, ont pris la parole en insistant sur ce point : « Votez pour un continent qui vous a donné les superstars qui jouent aujourd’hui dans le monde entier », a notamment lancé Daniel Amokachi.

C’est en effet sur les voix africaines que le Maroc comptait pour l’emporter. Quelques heures avant le vote, les Marocains ont appris que le Ghana ne voterait pas. Une répercussion dû aux récentes révélations sur la corruption de dirigeants et d’arbitres au Ghana. Le président de la Fédération de football du Ghana (GFA), Kwesi Nyantakyi, a annoncé vendredi 8 juin sa démission.

L’Arabie Saoudite semble avoir mené un intense lobbying jusqu’au bout en faveur de la candidature « United », par la voix du dirigeant de sa fédération, Turki Al Cheikh.

Source : jeuneafrique.com

 

Mexique, États-Unis et Canada retenus pour l'organisation de la Coupe du monde 2026

  • PDF

content_imageLe 68e congrès de la Fifa a eu lieu le 13 juin à Moscou. (Reuters)

Réunis mercredi à Moscou à l'occasion du 68e congrès de la Fifa, les 203 délégués des pays-membres de l'instance autorisés à voter ont désigné la candidature portée par le Mexique, le Canada et les Etats-Unis pour l'organisation de la Coupe du monde 2026.

La Coupe du monde 2026, la première à 48 équipes, aura lieu en Amérique du Nord. La candidature a reçu une majorité de voix de la part du collège électoral réuni mercredi lors du Congrès de la Fifa.

Source : RFI

 

La FFRIM vire son médecin

  • PDF

La FFRIM vire son médecinSur injonction du premier ministre, Yahya Ould Hademine, la FFRIM (Fédération Mauritanienne de Football) a viré le Dr Mohamed Mahmoud El Hacen, de son poste de médecin des équipes nationales.

Pour avoir observé la grève déclenchée par ses collègues, depuis un mois et avoir pris part activement à ce mouvement, le DR ElHacen essuie les foudres du chef du gouvernement.

C’est à Doha (Qatar) où il accompagnait l’international Moctar Salem Sidi, récemment opéré que le patron du staff médical des Mourabitoune a appris la « mauvaise nouvelle ». Contacté par RimSport.net, en réaction à cette mesure, le Dr ElHacen s’est refusé à tout commentaire, en ne donnant pas de suite à notre demande.

Selon certaines indiscrétions, le Dr ElHacen ne sera pas remplacé pour le moment. Il pourrait retrouver le staff des Mourabitoune, en cas d’accalmie.

C’est en Octobre 2017 que le Docteur Mohamed Mahmoud El Hacen avait été recruté par la FFRIM Fédération mauritanienne de football pour renforcer l’équipe médicale des Mourabitounes.

Le gouvernement utilise la manière forte pour briser la grève des médecins. Ces derniers entendent passer à une vitesse supérieure, en réaction aux mesures de représailles. Dr El Hacen est le deuxième praticien a essuyé la folle colère des autorités.

En effet, l’un des chefs de file du mouvement de fronde des médecins et par ailleurs, président du syndicat des médecins spécialistes, Docteur Mohamed Ould Mohamed Lemine « Dahya » a été évincé,le 31 mai dernier, de son poste pour « motif de grève », par le directeur du Centre Hospitalier National.

Après des tentatives ratées de négociations, entre les grévistes et le ministre de la Santé, le statu quo perdure suite au refus de la structure des grévistes de saisir la perche tendue par la ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’Administration, mandatée par le Chef de l’Etat.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Mourabitounes U-23 : Baye Ba convoque un groupe de 22 joueurs pour un stage à Tunis

  • PDF

Mourabitounes U-23 : Baye Ba convoque un groupe de 22 joueurs pour un stage à Tunis Le sélectionneur national de l’équipe de Mauritanie des moins de 23 ans, Baye Ba, a convoqué un groupe de 22 joueurs pour un stage à Tunis, du 31 mai au 3 juin. Plusieurs cadres présélectionnés ne feront pas le déplacement.

Bakary N’Diaye (Difâa El Jadida/Maroc), blessé, et Aly Abeid (UD Levante/Espagne), pour raisons administratives, ont été dispensés du regroupement. Le nouvel appelé, Abdoulaye Ousmane (Valenciennes FC/France), retenu par son club, ne sera pas de la partie.

Baye Ba a donc fait appel au défenseur international junior, Nouh Mohamed El Abd, pour pallier ces nombreux forfaits. Les Mourabitounes Espoirs se rendront à Tunis demain jeudi, où ils disputeront un match amical le samedi 2 juin (22h heure locale) face à la Tunisie.

Ce stage entre dans le cadre de la préparation pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations U-23 « Egypte 2019 ».

Les 22 Mourabitounes Espoirs sélectionnés :

Gardiens (2) : Mohamed Salahdin BOUBACAR (FC Tevragh-Zeïna), Amadou FALL (National Médina 3)

Défenseurs (6) : Abdou M’BARK EL ID (ASAC Concorde), Abdallahi MAHMOUD (AS Armée), Nouh Mohamed EL ABD (National Médina 3), Abdou BOÏDIYA (AJ Riadh), Lemrabott EL HACEN (FC Nouadhibou), Soukrana M’HAMID (ASC Tidjikja)

Milieux (9) : Mohamed Dellah YALY (FC Tevragh-Zeïna), El Hacen EL ID (UD Levante/Espagne), Babacar DIOP (SC Sedan/France), Alassane DIOP (FC Nouadhibou), Mohamed Khay LEJOUADE (ASC Tidjikja), El Housseïnou BA (FC Deuz), Mohamed BA (ACS Ksar), El Hassen TEGUEDI (ASC Tidjikja), Yassin CHEIKH EL WELY (FC Nouadhibou)

Attaquants (5) : Hemeya TANJY (ASC Tidjikja), Bekaye WADE (FC Nouadhibou), Seidou Amadou BARRY (ASAC Concorde), Fody TRAORÉ (ASAC Concorde), Cheikh Sid’Ahmed El Bekay KAMARA (Étoile Nouakchott)

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

 

Mourabitounes : Les U-23 reprennent du service !

  • PDF

Mourabitounes : Les U-23 reprennent du service !L’équipe nationale Espoir de Mauritanie va effectuer un stage à Tunis à partir du jeudi 31 mai prochain. Durant ce regroupement en terre tunisienne, les U-23 mauritaniens vont disputer un match amical face à leurs homologues de la Tunisie, le samedi 2 juin (22h heure local).

Ce stage à Tunis entre dans le cadre de la préparation des Mourabitounes Espoirs pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019 de la catégorie, qualificative aux Jeux Olympiques.

Et pour diriger cette sélection des moins de 23 ans, la FFRIM - Fédération de Football de la Mauritanie a choisi le coach malien Baye Ba, actuel entraîneur des Mourabitounes juniors, qui va donc cumuler les deux rôles.

Une liste de joueurs présélectionnés par Baye Ba sera rendue publique ce jeudi 24 mai. Le groupe va entamer sa préparation le samedi 26, avant la liste définitive des éléments devant prendre part au stage, qui sera dévoilée le mercredi 30 mai.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

 

Championnat arabe des clubs : L’ASAC essuie une seconde défaite

  • PDF

Championnat arabe des clubs : L’ASAC essuie une seconde défaitePour sa deuxième sortie, ce dimanche 20 mai, en éliminatoire de la coupe arabe des clubs champions, l’ASAC Concorde a encore essuyé une défaite (1-2 face au club Africain-Tunisie). Les tunisiens ont trouvé la première faille suite à un travail de Khefifi qui a servi Chammakhi pour le (1/0) à la 53ème minute.

Mais, la défense clubiste a craqué à l'heure de jeu subissant l'égalisation de Mohamed Mbarek « Gaucher» avant de trouver encore le but de l'avantage définitif sur une superbe frappe de Khefifi dans la foulée. Avec zéro pointé, les Bleu et Blanc ont grillé toutes chances de qualification.

Dans l’autre rencontre, Al Najma s’est imposé 2buts à 1 face à Al Faiçaly. Les libanais trônent e tête avec six points suivis par le Club Africain quatre points. Al faiçaily un point(suite au 2-2 face au CA).

Les représentants mauritaniens joueront le 23 mai pour l’honneur,lors de la troisième et dernière journée contre Al Faiyçali de Jordanie.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Sport : les Mourabitounes hors du club des 100 meilleures équipes

  • PDF

Sport : les Mourabitounes hors du club des 100 meilleures équipesDans le classement FIFA publié jeudi, l’équipe nationale de football de la Mauritanie, les Mourabitounes, après avoir gravité aux abords des 100 meilleures équipes du monde, en ont été éjectés à la 105ème place.

Une place où l’équipe nationale se trouvait déjà le mois dernier. Peu de changement dans le nouveau classement, car seulement 7 rencontres ont été jouées, toutes amicales, le mois dernier.

L’équipe koweïtienne naguère suspendue il y a quelques mois, réalise la meilleure performance en termes de points et de classement. Il a totalisé 38 points et glané 16 places d’un coup, en quittant la 176ème place à la 160ème, grâce à sa victoire, 2 buts à zéro contre la Palestine le mois dernier, une formation qui signe le plus grand recul en termes de points et de classement qui perd 44 points.

La formation saoudienne pointe désormais à la 67ème place, soit un bond de 3 places et reste à la 5ème place du classement des pays arabes, derrière la Tunisie, le Maroc, l’Egypte et l’Algérie qui perd 2 places dans ce classement.

La Tunisie conserve la première place du classement des pays arabes et pointe à la 14ème mondialement, devance le Sénégal dans le classement africain devant le Sénégal (28ème), la RDC 38ème, suivi du Maroc, deuxième formation arabe, et 42ème au niveau mondiale, une position invariable par rapport à la précédente tandis que la formation égyptienne pointe à la 46ème place.

Dans ce classement FIFA, les autres équipes arabes occupent les rangs suivants : Syrie 76ème, les EAU 81ème, le Liban 82ème, Oman 87ème, Iraq 91ème, Palestine 96ème, Libye 100ème, Qatar 101ème, Mauritanie 105ème, Bahreïn 116ème, Jordanie 118ème, Yémen 124ème, Soudan 126ème, Koweït 160ème, Djibouti 198ème et Somalie 207ème.

Dans le topo 50 trois changements seulement entre la 48ème place et la 50ème.

Les équipes d’Allemagne championne du monde, le Brésil et la Belgique continuent d’occuper les trois premières places dans ce classement.

Source : Sahara Medias (Mauritanie)

 

 

Les play offs zone Sud à Nouakchott

  • PDF

Les play offs zone Sud à NouakchottLes play offs comptant pour la zone Sud se joueront finalement, à Nouakchott, a tranché, samedi 24 mars, le Comité exécutif de la Fédération mauritanienne de Basket-ball.

Les travaux de réhabilitation de la maison des jeunes de Rosso, entamés il y a deux semaines et devant s’achever dans six mois ont compromis l’organisation de ce tournoi dans la capitale de la Chemama. L’année dernière, c’est Boghé qui avait abrité les play offs de la poule Sud ( ayant réuni Kaédi, Rosso et Boghé).

Pour rappel, les play offs se dérouleront les 20,21 et 22 avril, à Zouérate pour le compte de la zone Nord. Il y aura la participation de l’Etoile du Nord, de Nouadhibou et du deuxième qualifié du tournoi qualificatif qui démarre le 30 mars prochain, à l’ISJS.

En cas de qualification de l’équipe de Zouérate, elle sera reversée dans sa zone. Initialement programmée à Rosso, la poule Sud se disputera donc à Nouakchott. Elle regroupera ElMina Jahe, Boghé et du deuxième qualifié du tournoi qualificatif des seconds.

A signaler que ce tournoi qui se déroulera du 30 mars au 1 er avril prochain sur le plancher de l’ISJS regroupera pour le compte de Nouakchott 1 et 2 Arafat BC et Teyarett Feu Lémir, Rosso (Zone Sud) et Zouérate (zone Nord). Ces formations se sont classées deuxième lors du tour préliminaire du championnat national.

Elles devront se disputer les deux tickets qualificatifs aux play offs 2018.

Toutes les dispositions pratiques, a rappelé le président de la FBBRIM, Fall Youssouf, lors de la réunion du bureau fédéral, ont été prises pour la bonne tenue de cette compétition qui servira de test avant la grande finale du 5 mai.

Source : Rim Sport (Mauritanie)

 

Super D1 : Grosse opération de la police, fin de série pour Teyssir

  • PDF

Super D1 : Grosse opération de la police, fin de série pour TeyssirLe coup d’envoi de la 19ème journée de Super D1 a été donné, samedi 17 mars. En déplacement à Zouérate, le FC Tevragh-Zeïna à été accroché par la Kédia. Les Galactiques de la capitale piétinent encore et n’arrivent toujours pas à s’imposer.

Le titre s’éloigne pour les partenaires de Moussa Baghayogho, qui ont désormais 7 longueurs de retard sur le FC Nouadhibou, leader avec deux matchs en moins à jouer. La Kédia de son côté reste à la quatrième place. Le Ksar a été accroché à Atar par le FC Teïssir.

Dans un match ouvert , le promu Fc Teïssir et l'Acs Ksar ont fait match nul (1-1) lors de l'ouverture de la 19 ème journée de "Super D1" , samedi 17 mars 2018 au Stade municipal d'Atar. La formation d'Atar a eu enfin, le mérite de mettre fin en terme à une série de 8 défaites consécutives grâce à ce point du nul obtenu.

La lanterne rouge décroche son premier point à domicile cette saison. Les Ksarois quant à eux font une mauvaise opération et s’exposent désormais au retour de leurs poursuivants.

La Police obtient un précieux succès pour le maintien en déplacement à Nouadhibou !

Déterminés et solidaires, les hommes de Pape Sarr sont allés chercher une victoire importante dans la course au maintien sur le terrain de la Snim (1-0 ) , comptant pour la 19 ème journée du championnat national "Super D1".

Les policiers ne lâchent pas le morceau et grimpent à la dixième place du classement provisoirement avec désormais ( 20 pts-12) à trois longueurs d'avance de la zone de relégation.

Les Policiers de Pape Sarr enchaînent un deuxième succès d’affilée qui les propulse au dixième rang. De son côté, la Snim enregistre une deuxième défaite d'affilée et se complique la tâche dans l'optique du maintien en se mettant en danger.

Source : Rim Sport (Mauritanie)