Sun08252019

Last update09:28:53 PM GMT

Back Sport Sport Sport en Mauritanie

Santé en Mauritanie

La sédentarité augmente le risque d’insuffisance cardiaque

 

 

La sédentarité est le mal du siècle. Rester quotidiennement assis devant un écran augmenterait de 34% le risque d’être victime d’insuffisance cardiaque confirme une étude américaine publiée ce mois-ci.

 

Après avoir suivi 84 000 hommes depuis une dizaine d’années, une étude évoquée dans latribune.fr confirme les risques liés à la sédentarité, chez des personnes passant plus de 5 heures par jour assis devant un écran. Cette inactivité physique augmenterait de 34% leur risque de souffrir d’insuffisance cardiaque, selon une étude réalisée par l’équipe du Pr Deborah Rohm Young qui vient d’être publiée dans la revue internationale Circulation Heart Failure.

 

Moins l’on fait d’effort, plus le muscle cardiaque s’affaiblit et plus l’insuffisance cardiaque s’aggrave confirme les spécialistes.

enviro2b.com

Mission humanitaire au secours des enfants cardiaques

Mission humanitaire au secours des enfants cardiaquesLa Fondation Mauritanienne du Cœur et l'Association Franco-Mauritanienne du Cœur organisent, en Mauritanie, avec le soutien de la Fondation américaine Heart Fund, une mission humanitaire sous le thème «le Coeur de l'enfant».

Devant se dérouler entre le 02 et le 08 décembre courant, notre compatriote le Professeur Ly Mohamed, accompagné de trois autres médecins et d'une équipe de 6 infirmières, procéderont á des opérations de cardiologie pédiatrique aussi bien à Nouakchott qu'à Boutilimitt.

Plus d'une dizaine d'enfants issus de milieux défavorisés et traînant diverses maladies cardiaques seront traités, gratuitement, selon les techniques les plus modernes suivies en Europe et aux États-Unis où ce genre d'interventions chirurgicales complexes coûteraient plus de 25.000, Euro.

Professeur émérite servant depuis de longues années dans l'un des plus grands hôpitaux spécialisés dans les maladies du cœur, l'Hôpital Marie Lalonge à Evry, en France, le Professeur Ly Mohamed n'en est pas á sa première mission humanitaire en Mauritanie.

Depuis plus d'une décennie, sa fondation, la Fondation Mauritanienne du Cœur s'investit grandement dans la prise en charge des patients du cœur et des maladies cardio-vasculaires en Mauritanie. La Fondation organise, chaque année, à cette fin et en moyenne, deux missions humanitaires en Mauritanie. Officiant le plus souvent à l'Hôpital Cheikh Zayed à Nouakchott, la Fondation entame, avec Boutilimitt, sa première mission à l'intérieur du pays.

A moyen terme, le Professeur et ses amis volontaires envisagent d'organiser des missions pareilles dans divers endroits à l'intérieur du pays, notamment á Nouadhibou, Rosso, Aleg, Kaédi, Sélibaby, Kiffa, Aioun et Néma.

Ce genre de missions est une importante contribution de la diaspora mauritanienne à l'amélioration des conditions de santé des populations locales, surtout dans des domaines complexes et pointus comme les maladies cardio-vasculaires, véritable défi de santé de notre temps.

Source : Rédaction Cridem

 

 

Les biscuits Oreo seraient aussi addictifs que la cocaïne

 

Les Oreo, ces petits biscuits noirs et blanc riches en graisse et en sucre, produisent des effets similaires aux drogues, selon une étude américaine réalisée sur des rats. Voici pourquoi.

 

Difficile de résister aux Oreo, ces biscuits noirs fourrés à la crème. Et pour cause. Une expérience sur des  rats  démontre que ces petits gâteaux provoquent sur le cerveau des effets proches de ceux produits par les drogues dures. Les résultats de cette étude menée par des étudiants en neurosciences du Connecticut College, aux  Etats-Unis ,  ont été publiés mardi sur le site de leur université.

 

Un groupe de rats a été placé devant deux piles, d'un côté des galettes de riz, de l'autre des Oreo. Les rongeurs se sont précipités sur la deuxième pile. Les chercheurs ont ensuite comparé ces résultats avec une autre série de tests. Un groupe de rats a reçu une injection de cocaïne ou de morphine, un autre une solution saline. Les scientifiques ont constaté des réactions provoquées dans le cerveau des rongeurs sont similaires quand ils consomment des Oreo et quand ils reçoivent des injections de drogue.

 

"Nos recherches renforcent la théorie selon laquelle la nourriture riche en graisse et en sucre stimule le cerveau de la même manière que les drogues", assure Joseph Schroeder, l'un des professeurs qui encadre ces recherches. "Cela explique pourquoi certaines personnes ne peuvent pas résister à ces aliments alors qu'ils savent que c'est mauvais pour eux", explique-t-il.

TF1

               

 

 

               

 

 

Visite du gouverneur du District 403 du Lions Club International

 

Un appel aux clubs de Mauritanie pour aider les populations touchées par les inondations des dernières pluies à Nouakchott a été lancé.

Le gouverneur du District 403A1 du Lions Clubs International, le Guinéen Georges- Gandhi  Faraguet Tounkara a quitté Nouakchott ce mercredi 25 septembre 2013, après une visite de trois jours en Mauritanie. plusieurs

Pendant son séjour en Mauritanie, Le Gouverneur du District 403A1 du Lions a rencontré hauts responsables mauritaniens, dont notamment le Ministre de l’environnement et du Développement durable,   le Secrétaire Général du Ministère de la santé et le Président de la Communauté Urbaine de Nouakchott. Au cours de ces rencontres, il a été question de la coopération qui existe entre son organisation et la Mauritanie. Dans ce cadre, l’extension du centre « Priorité à la vue » de Teyarett a été évoquée, ainsi que l’intervention des clubs lions de Mauritanie pour aider les populations sinistrées, suite aux dernières pluies tombées dans la capitale. La protection de la ville de Nouakchott contre l’avancée du désert, par la plantation d’arbres, n’a également pas été omise.

Il faut rappeler que la fondation du Lions finance en Mauritanie, depuis quelques années, un projet « Sight First » (lutte contre les maladies la cécité, le trachome etc.…). Ce projet, qui a été une réussite, a été renouvelé par deux fois, après son achèvement.

Georges Gandhi a visité le siège du projet qui se situe à Teyarett. Il s’est rendu dans plusieurs quartiers inondés par les eaux de pluie et a présidé une cérémonie de remise de dons offerts par les clubs Lions de Nouakchott au C.R.E.N de Teyarett.

Une rencontre avec les clubs lions et léo à T’Feila Hôtel a marquée la fin de sa visite en Mauritanie. C’était pour lui l’occasion de s’enquérir du bon fonctionnement des clubs et de prodiguer conseils et recommandations pour ses soldats du service, afin qu’ils viennent en aide aux populations, tout en tenant compte de leurs besoins et des orientations fixées par les autorités publiques.

Derissa

Mauritanie: des cas de diarrhée accompagnée de vomissements, recensés au Brkana

Mauritanie: des cas de diarrhée accompagnée de vomissements, recensés au Brkana

Des cas de diarrhée, accompagnée de vomissements, sont constatés en particulier chez les enfants et les personnes âgées, dans plusieurs communes de la wilaya Brakna (Sud Mauritanie).

La plupart des cas sont recensés, ces deniers jours, à Aleg, capitale de la wilaya, et à Magta Lahjar, a rapporté le correspondant de Alakhbar de sources hospitalières.

Après des premiers soins, certains patients sont transférés à Nouakchott et d’autres à l’hôpital Cheikh Hamdi à Boutilimit.

Des maladies comme la diarrhée et le paludisme sont causées, à chaque saison des pluies, par la multiplication de marécages et par l’apparition de moustiques.

Source : Alakhbar (Mauritanie)

 

Nouakchott se noie et le gouvernement croise les bras

Nouakchott se noie et le gouvernement croise les bras

Les principaux quartiers de Nouakchott ont les pieds dans l’eau, dans les zones périphériques et pauvres comme Dar Naim, Riad, Baasra, et même Sebkha, des milliers de familles sont sans abris. La raison : quelques gouttes de pluie.

Jusqu’ici les sinistrés n’ont pas encore vu une intervention des autorités, sous quelque forme que ça soit. Et de toute les façons il ya peu de chose à faire à part venir en aide matériellement pour compenser partiellement les pertes considérables.

Les maigres moyens des services d’assainissement se focalisent sur les mares qui se sont formées en plein centre ville, pour le pompage des eaux stagnantes et dégager ainsi le périmètre de la présidence et des ambassades. Il faut dire que chaque année, on est face au même problème.

Contrairement à toutes les villes du monde, Nouakchott ne dispose pas de réseau fiable pour l’évacuation des eaux usées et de ruissellement. L’ancien réseau, aujourd’hui vétuste et saturé, a été construit dans les années 1960 et était destiné à la cité naissante dont les habitants faisaient à peine 5000 personnes.

Aujourd’hui, la ville compte prés d’un million d’habitants. Et toute sa consommation d’eau finit dans son sous sol à telle enseigne, que la ville est maintenant comme posée sur un chiffon imbibé d’eau. Les anciens quartiers comme le Ksar qui ont subi l’épreuve du temps en s’enfonçant dans le sol, quasiment toutes les maisons anciennes connaissent le phénomène de suintement de l’eau.

Les habitants ne savent plus à quel saint se vouer. Les écoles et les dispensaires sont envahis et tous ceux qui ont les moyens de déménager l’ont fait.

Pour le moment, les autorités publiques ne semblent mener aucune réflexion pour la mise en place d’un assainissement digne de ce nom, le seul à même d’assurer une solution pérenne. Pourtant en février 2010, l’actuel ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Mohamed Lemine Ould Aboye et la directrice adjointe de la société chinoise, China Gezhouba Group International Corporation, CGGC, Mme Ma Ying Ying avait signé un mémorandum d’entente confiant à la société chinoise la réalisation de la première étape du plan d’assainissement de la ville Nouakchott.

En vertu de cet accord, l’entreprise chinoise devait se charger de la réalisation de travaux d’assainissement à Nouakchott. En principe, CGGC devait donner son premier coup de pioche avant la fin de l’année 2010, pour une durée des travaux estimée à trois ans et demi. Ce marché comprenait le plan d’assainissement de quatre moughataas; Tevragh Zeina, El-Mina, Sebkha et le Ksar.

Le projet de 42 mois comportait la conception, la fourniture de matériel, la construction ou l’installation et la mise en service des installations, telles que les réseaux de canalisations des eaux usées, un réseau de canalisations d’eau de pluie, une station de pompage des eaux usées, une station de pompage d’eau de pluie (étang / infiltration), une usine de traitement des eaux usées, et des locaux administratifs devant abriter la Direction de l’Assainissement.

A l’époque des observateurs s’étaient étonnés que ce fût le ministre des Affaires économiques Sidi Ould Tah qui effectuât le déplacement de Pékin pour signer en catimini la convention avec les chinois. Toujours est il qu’au retour de cette mission, Sidi Ould Tah avait affirmé qu’il avait obtenu le financement des travaux par l’Eximbank of China pour la somme de 199 millions de dollars pour les quatre moughataa concernées.

A l’époque ce montant avait été jugé exorbitant par plusieurs observateurs qui mettent en avant une étude réalisée par un bureau d’étude marocain à la demande de la Banque Mondiale et qui avait chiffré les travaux d’assainissement des neufs Moughataa de Nouakchott à la somme de 28 666 000 000 ouguiya soit un peu moins de 100 millions de dollars.

Ce prix comprend un réseau des eaux usées, des stations de pompage et de relevage, des dispositifs d’assainissement individuel pour les quartiers les plus pauvres (7500 unités), l’étude et réalisation de la digue de protection de la ville contre l’immersion des eaux de la mer, une station d’épuration par boues activées à faible charge (Pole A), l’aménagement des lits de séchage pour la vidange des fosses septiques au niveau des sites d’épuration…

Cette disparité importante entre les deux évaluations avait grandement interpellé ces observateurs qui y voyaient une preuve supplémentaire de gabegie dont ce département semble être le centre. Il faut rappeler que la ville de Nouakchott n’est actuellement dotée que d’un réseau d’assainissement en majorité de type pseudo-séparatif qui couvre une partie de Tevragh Zeina.

La longueur linéaire totale de ce réseau est de 69 km dont 31 km non fonctionnels. Les eaux usées collectées débouchent dans la station d’épuration existante, de type chenal d’oxydation, réalisée depuis 1960 et qui est implantée actuellement en plein centre ville. Ce réseau ne couvre que partiellement la Moughataa de Tevragh Zeina avec un taux de raccordement global de 4% seulement.

Un deuxième réseau réalisé dans les années 80 (non fonctionnel) d’un linéaire de 31km avec trois stations de refoulement, n’a pas été réceptionné; néanmoins des branchements clandestins y ont été réalisés. Ces ouvrages se trouvent actuellement dans un état dégradé et il est pratiquement impossible de localiser les regards.

Compte tenu de l’âge des conduites, de l’agressivité du milieu de pose (attaque extérieure) et de la prolifération du gaz (H2S) à l’intérieur des conduites (attaque intérieure) ces ouvrages sont désormais irrécupérables.

La capacité de la station d’épuration existante couvre les zones assainies par un réseau collectif, mais l’état vétuste de ses équipements ne lui permet pas d’assurer un traitement des effluents dans les normes requises, alors que les eaux épurées étaient réutilisées en aval pour l’arrosage des zones maraîchères.

Certains carrefours de la ville sont néanmoins raccordés par des avaloirs au réseau des eaux usées pour drainer les eaux de ruissellement mais, freiné par la capacité hydraulique limitée du réseau et des stations de pompage, le ruissellement des eaux pluviales demeure critique puisqu’il bloque la circulation, pendant les heures de pluie, au niveau du centre ville et dans certains quartiers résidentiels.

Le Gouvernement mauritanien avait initié une première étude en 1999/2000 portant sur l’établissement d’un plan Directeur d’Assainissement de la ville de Nouakchott sur financement du FADES.

Avec l’entrée en service de l’alimentation en eau à partir d’Aftout essahli et des inondations répétitives et suite à une recommandation des bailleurs de fonds à l’occasion d’une réunion tenue en Juin 2006 à Nouakchott, le Gouvernement a procédé à la réactualisation de l’étude du plan Directeur de l’Assainissement en 2007/2008 et c’est le résultat de cette actualisation qui nous permet aujourd’hui de penser que le marché signé par Sidi Ould Tah est très largement surestimé.

Il est indéniable que la mise en service d’Aftout Essahili a doublé la quantité des eaux usées et de ce fait requiert une solution d’urgence pour l’évacuation et le traitement de ces eaux.

Pour le moment cette solution ne semble pas à l’ordre du jour, ce dossier étant renvoyé aux calendes grecques, à moins qu’Ould Abdel Aziz ne le réserve pour être son cheval bataille à la prochaine échéance électorale.

Source : Le Quotidien de Nouakchott (BC)

 

Pr Outouma Soumaré : nouveau DG de l’Hôpital Neuro- Psychiatrique

Outouma Soumaré : nouveau DG de l’Hôpital Neuro Psychiatrique

Outouma Soumaré, professeur en Neurochirurgie a été nommé Jeudi 13 Juin 2013, lors du conseil des Ministres, Directeur General de l’hôpital Neuro Psychiatrique à Nouakchott.

Chirurgien dans les Hôpitaux et ancien membre de la Commission Electorale Nationale et Indépendante 'CENI", Outouma Soumaré fut membre actif de IRA et président du comité préparatoire de Inal.

Rappelons, que l’hôpital militaire avait rompu son contrat avec ordre de cesser sur-le-champ toute activité dans cet hôpital. C’était lors de son activisme au sein de la COD, où il occupait le poste de Président d’un Parti Politique dénommé «l’Avant-garde des Forces du Changement démocratique ».

Source : Essirage

 

Visite officielle en Mauritanie de Radeteru KONOE, président de la FICR

Le Président de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), Monsieur Tadeteru KONOE, effectuera une visite de travail de quatre jours en Mauritanie, dans le cadre du renforcement de la coopération humanitaire entre son institution, les Sociétés nationales de Croix-Rouge Croissant-Rouge de la région du Sahel et les gouvernements.

Durant cette visite, Monsieur Tadeteru KONOE rencontrera les autorités mauritaniennes, les dirigeants du Croissant-Rouge mauritanien et ceux de neuf autres Sociétés nationales de la Croix-Rouge de la région du Sahel (Burkina Faso, Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Senegal et Tchad) afin de passer en revue la mise en œuvre et le développement de projets/programmes en faveur des communautés les plus vulnérables de cette région. Parmi les questions prioritaires qui seront abordées, figurent la crise alimentaire qui a affecté plus de 18 millions de personnes au Sahel en 2012, ainsi que les opérations menées par la Croix-Rouge/ Croissant-Rouge pour y faire face.

Le mercredi 24 avril à 10heures Monsieur Konoé fera une allocution à l’intention des Présidents et Secrétaires Généraux des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du groupe Sahel, qui se réuniront à Nouakchott du 24 au 26 avril, dans le cadre de leur Assemblée Générale. Ensuite  à midi, Monsieur Konoé aura un entretien avec son Excellence le Premier Ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, avec qui, il s’entretiendra des questions humanitaires et de développement en Mauritanie et dans la région Sahel ainsi que les programmes mis en œuvre par les Sociétés de Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Le Président Konoé aura également des entretiens avec quelques ministres dans la journée du 24 avril : le Ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille, Mme Aicha Vall Mint Michel ; le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Monsieur Mohamed Ould Boilil ; le Ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Hamadi Ould Baba Ould Hamadi.

Le jeudi 26 avril, Monsieur Konoé visitera quelques projets de sécurité alimentaire mis en œuvre par le Croissant-Rouge mauritanien à Maghta Lahjar, avec le soutien de la FICR, en réponse à l’insécurité alimentaire qui a frappé le pays l’année dernière.

Les journalistes sont invités à assurer la couverture des évenements suivants :

  • Ouverture officielle de la réunion du Groupe Sahel à 9heures à l’Hôtel MauriCenter de Nouakchott, le mercredi 24 avril (convocation à 9heures)
  • Rencontre avec le Premier ministre le mercredi 24 avril à midi à la primature

Pour plus d’informations, contactez :

  • Mohamed Chighali,  Responsable Communication Croissant-Rouge mauritanien, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Cel: 43 42 41 02
  • Dicko Soudani, Point focal médias pour l’Assemblée Générale du groupe Sahel, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Cel : 46 489 783,

Moustapha Diallo, Chargé de communication FICR, +221 04 05 40 90, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Décès à Paris du frère du président Mohamed Ould Abdel Aziz

Selon une source bien informée, Ahmedou Ould Abdel Aziz, jeune frère du président Mohamed Ould Abdel Aziz est décédé, lundi, à Paris des suites d’une longue maladie.

Le défunt était fréquemment à Paris, où il suivait un traitement.

Inna lilahi wa inna ileyhi rajioun.


Initiative des Organisations de la Société Civile (Syndicats et ONG’s) FONADH, CYBERFORUM, CLTM, CGTM :

La Mauritanie a bénéficié en 2001 d’un hôpital ophtalmologique construit et équipé par la Fondation Bouamatou qui est dédié entièrement aux populations nécessiteuses. Cette structure, de niveau élevé fonctionne en tant que centre de référence et reçoit les patients qui sont envoyés par toutes les structures sanitaires du pays.

Depuis quelques semaines, ce qu’il est convenu d’appeler « L’affaire Bouamatou » semble déraper dangereusement, sortant du terrain banal de l’impôt pour emprunter une voie s’apparentant, hélas, à un acharnement contre un opérateur économique.

En effet, les pouvoirs publics, n’ont pas hésité à bloquer un virement de l’Hôpital ophtalmologique (Fondation Bouamatou), au risque d’asphyxier cet outil sanitaire indispensable pour la santé des personnes souffrant des yeux, nécessiteuses et sans autre possibilité de se soigner gratuitement que dans cet hôpital.

Cet hôpital, fonctionnel à souhait, doté d’équipements modernes et d’un personnel qualifié, fait le bonheur, aussi bien des malades mauritaniens que d’autres venus d’ailleurs, tant sa réputation a traversé les frontières et rehaussé l’image, non pas seulement de son fondateur, mais aussi de la Mauritanie toute entière.

Depuis sa création, « l’Hôpital Bouamatou » engrange des résultats probants des divers programmes qu’il a développés : lutte contre le trachome, création de centres de soins oculaires à vocation chirurgicale, campagnes de dépistage et de prévention des maladies oculaires, distribution de lunettes correctrices, réinsertion des aveugles et des malvoyants, formation de spécialistes…

Malgré ce palmarès social louable dont se glorifient toutes les populations nécessiteuses de notre pays, nous assistons à une volonté des pouvoirs publics de détruire complètement cette structure en la privant de ressources affectées à son fonctionnement.

Voir aujourd’hui un tel outil voué à l’anéantissement pour des motifs inavoués interpelle la conscience de chacun.

Les Organisations de la Société Civile (Syndicats et ONG’s) signataires du présent communiqué

• appellent les pouvoirs publics à se ressaisir pour mettre fin à ces agissements anachroniques,

• appellent à une restauration urgente de l’Etat de droit et au respect des biens tant publics que privés des citoyens.

• apportent leur solidarité pleine et entière à la Fondation Bouamatou qui doit être mise à l’abri de tout règlement de compte.

Nouakchott, le 05 Mars 2013

Pour les Organisations signataires :

1. Mr Sarr Mamadou Moctar
,
Secrétaire Général du Forum des Organisations Nationales des Droits de l’Homme (FONADH)
2. Mme Khattou Mint Baham,
Présidente du Cyber Forum de la Société Civile (CYBERORUM)
3. Mr Samory O. Beye,
Secrétaire Général de la Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie (CLTM)
4. Mr Abdallahi O. Mohamed Dit Nahah,
Secrétaire Général de la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM)

Source : Cridem

Réception d'un don turc d'équipements destinés aux handicapés moteurs

Des équipements techniques de soutien aux personnes handicapées moteurs, don de la République de Turquie, ont été réceptionnés jeudi au centre de promotion féminine de Nouakchott par le secrétaire général du ministère des affaires sociales, de la famille et de l'enfance des mains de l'ambassadeur turc en Mauritanie.

Dans son mot pour l'occasion, le secrétaire général a souligné la nécessité de la prise en charge des personnes handicapées et de leur insertion dans l'entreprise du développement, conformément aux directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a rappelé que des étapes importantes ont été franchies ces dernières années en matière de renforcement de capacités et d'autonomie financière des handicapés mauritaniens par des activités génératrices de revenus.

Pour sa part, SEM. Musa Kulklikaya, ambassadeur de la Turquie à Nouakchott a salué le rôle d'appui et de soutien que jouent les organisations et associations caritatives en faveur des personnes handicapées.

Il a également souligné l'exemplarité des relations de coopération liant la Mauritanie et la Turquie.

Source AMI

Tasiast Mauritanie annonce une deuxième livraison de fournitures médicales au profit des hôpitaux en Mauritanie

 

Tasiast Mauritanie a procédé aujourd'hui à la deuxième livraison de fournitures médicales essentielles destinées aux hôpitaux mauritaniens. Cette livraison est le fruit d'une collaboration continue entre Tasiast Mauritanie, le Ministère de la Santé et du projet CURE - une ONG américaine œuvrant dans le domaine de la santé. La livraison des premiers conteneurs avait eu lieu le 7 Octobre 2012 à Nouadhibou.

Le programme global porte sur la livraison de cinq conteneurs de fournitures médicales d’une valeur de 2,5 millions de dollars répartis entre trois principaux hôpitaux et dix centres de santé à Nouadhibou, à Nouakchott et dans l'Inchiri. Les fournitures médicales comportent: des défibrillateurs, centrifugeuses, autoclaves, lits d'hôpitaux, bandages, fauteuils roulants, tubes et pansements.

Cette deuxième livraison sera au profit des hôpitaux de Nouakchott avec deux conteneurs destinés à l'hôpital national (Centre Hospitalier de Nouakchott), au poste de santé Ewva, et au poste de santé Al Hanane appartenant par une ONG.


Melainine Ould Tomy, vice-président des Affaires extérieures a déclaré lors de la cérémonie: «Nous sommes ravis de recevoir la deuxième livraison de ces engins de sauvetage et l'amélioration de la vie des fournitures médicales. Santé et bien-être sont importants pour nous, et en tant qu'entreprise responsable, nous nous engageons à aider partout où nous le pouvons. Nous sommes impatients d'annoncer la livraison finale des deux autres conteneurs dans l'avenir. "

Le gouvernement mauritanien interdit les sacs en plastique

Le gouvernement mauritanien a décidé d'interdire à partir de mardi la fabrication, la commercialisation et l'usage des sacs en plastique pour préserver l'environnement, a annoncé l'agence officielle d'information.

L'interdiction prévoit des peines de prison ferme pouvant aller jusqu'à un an et des amendes atteignant un million d'ouguiyas (2.500 euros) pour les fabricants, importateurs et utilisateurs de sachets plastique, affirme l'Agence Mauritanienne d'Information (AMI), citant le ministre mauritanien de l'Environnement, Ahmedi Camara.

Le ministre a indiqué que la quasi-totalité (des) déchets d'emballages en plastique ne sont pas collectés et se retrouvent dans le milieu naturel, terrestre et marin, où ils sont parfois ingérés par quelques espèces marines et le bétail, entraînant leur mort.

Il a précisé que 80% des bovins tués aux abattoirs de Nouakchott sont porteurs de sacs en plastique dans leur panse.

La matière plastique représente 25% des 56.000 tonnes de déchets produits annuellement par la ville de Nouakchott, selon des statistiques officielles.

Le gouvernement et ses partenaires dont le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et des ONG locales font depuis jeudi la promotion de nouveaux sacs solubles dans la nature à base de papier notamment, pour remplacer le plastique.

Source AMI

Le gouverneur du district 403 A1 du Lions Club International, en visite en Mauritanie

Le nouveau gouverneur du District 403A1 du Lions Clubs International, le malien Mama Tapo effectuera pour compter du Mardi 20 novembre 2012 une visite en Mauritanie.
Au cours de son séjour à Nouakchott, qui entre dans le cadre d'une tournée de prise de contact, le gouverneur rencontrera les clubs Lions et Leo de la cité et les différents partenaires de l'Association en Mauritanie, notamment les responsables du ministère de la santé et ceux de l'environnement.
Il visitera également plusieurs sites ayant reçus des dons de la part des clubs de Mauritanie (écoles, CREN etc...).
Le gouverneur actuel est élu pour un mandat d'une année (2012-2013). Il remplace à ce poste le mauritanien Khattar Alioune.


Il faut préciser que le Lions Clubs International est une association caritative qui a pour but de "servir". Elle a mené dans notre pays plusieurs actions en direction des malvoyants, des établissements scolaires, des orphelinats, des centres de nutrition. Elle a également contribué dans la sensibilisation et la mobilisation pour la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le malaria. Elle a organise par ailleurs des opérations de don de sang et s'est investie dans plusieurs actions menées dans le cadre des catastrophes naturelles.


 DSB

Don de fournitures scolaires à l’école de Ryadh : le Lions Club Caravane remet çà

Dans le cadre de ses œuvres sociales, destinées à améliorer la situation des couches les plus déshéritées, et comme chaque année, le Lions Club Caravane, a procédé ce lundi 29 octobre dernier, à la remise d’un important lot de fournitures scolaires, aux élèves de l’école primaire de Ryadh. Parmi les membres du club Caravane, qui ont fait le déplacement pour la circonstance, il y avait notamment le Président du club Moussa Agne, accompagné par la past-Président et présidente de la commission œuvres sociales Hindou Mohameden Baba, de l'immédiat past-président Diallo Boubacar Cissé et du Secrétaire Thiam Cheikh.
La cérémonie de remise de ce lot s’est déroulée en présence du Directeur de l'école, accompagné de l'inspecteur de l'enseignement et du président de l'association des parents d'élèves. Par ailleurs, il y a lieu de préciser que ce lot comprend des cahiers, des ardoises de la craie des stylos et des crayons de couleurs.
Rappelons que cette école, est parmi les œuvres phares, du Lions Club Caravane, dans la mesure où le club a participé à sa construction alors que les élèves suivaient les cours, assis à même le sol sur des nattes. Notons que cette action majeure est destinée à permettre aux élèves de cette école d’effectuer une bonne année scolaire. 
Au cours de la cérémonie de remise du matériel scolaire, le Directeur de l’école et le Président de l’Association des parents d’élèves ont exprimé leurs vifs remerciements aux membres du Lions Club Caravane, pour cette action généreuse. 
Ils ont également saisi cette occasion pour exposer quelques difficultés auxquelles ils sont confrontés tout en espérant de les voir régler. 
Pour leur part, les responsables du Club Caravane, ont réitéré leur disponibilité à soutenir davantage cette école tout en précisant que les préoccupations soulevées seront traitées pour l’épanouissement de cette école.

Le manque de sommeil nuit à la santé

Après une nuit sans sommeil, l'organisme chercherait à mobiliser ses cellules immunitaires. Après une nuit sans sommeil, l'organisme chercherait à mobiliser ses cellules immunitaires. La privation de sommeil aurait des conséquences sur le système immunitaire, selon une étude publiée cette semaine. Ce n'est un mystère pour personne : se remettre d'une nuit blanche n'est pas chose facile. Sauf que, outre la fatigue occasionnée, une nuit debout pourrait vous clouer au lit; c'est, en substance, le résultat d'une étude publiée le 1er juillet dans la revue américaine Sleep. Selon l'enquête, une privation de sommeil aurait en effet des conséquences sur le système immunitaire.

Lire la suite...

Test de QI : Les femmes plus intelligentes que les hommes ?

La tendance est (enfin) inversée. Alors que pendant plus de cent ans, les hommes ont possédé un QI supérieur à celui des femmes, ces dernières ont pris le dessus cette année. C'est en effet ce qu'a révélé le psychologue James Flynn au cours d'un entretien récemment publié dans le Sunday Times.

Lire la suite...

L'inactivité physique tue presque autant que le tabac et l'obésité

Gare à la sédentarité. Une étude publié ce mercredi dans la revue médicale britannique Lancet révèle que l'inactivité physique peut s'avérer mortelle. Selon elle, le manque d'activité serait en effet à l'origine d'un décès sur dix dans le monde. Un taux d'autant plus inquiétant qu'il équivaut presque celui des décès causés par le tabac et l'obésité. Concrètement, pour la seule année 2008, l'inactivité physique serait ainsi responsable de 5,3 millions des 57 millions de décès répertoriés sur la planète.

Lire la suite...