Sun01242021

Last update11:08:41 AM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie La Première Dame pose la 1è pierre de la première école nationale pour l’action sociale

La Première Dame pose la 1è pierre de la première école nationale pour l’action sociale

  • PDF
La Première Dame pose la 1è pierre de la première école nationale pour l’action sociale

AMI - La Première Dame, Dr. Mariem Mint Mohamed Fadel Ould Dah a supervisé vendredi au centre de la petite enfance de Nouakchott la pose de la 1è pierre de la première école nationale pour l’action sociale, dans le cadre des manifestations marquant la célébration du 60è anniversaire de l’indépendance nationale.

Dans ce contexte, la ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Mme Naha Mint Haroune Ould Cheikh Sidiya a exprimé sa fierté à l’occasion de la création de la première école nationale dédiée à l’action sociale qui intervient en exécution des engagements de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani que le gouvernement du Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal s’attelle à traduire dans les faits en accordant une attention particulière au facteur des ressources humaines, pilier essentiel du développement durable.

Elle a loué l’intérêt que voue la Première Dame à l’action sociale à travers les aides qu’elle apporte aux plus démunis et aux handicapés et sa supervision, aujourd’hui, de la pose de la première pierre de cette école qui traduit dans la réalité la dimension sociale et humaine du programme "Taahoudaty" (mes engagements) tendant à rendre disponible les infrastructures de formation aptes à préparer, (aux plans quantitatif et qualitatif), le cadre humain dans le domaine de l’action sociale.

La ministre a indiqué que son département œuvre à l’exécution des engagements du gouvernement dans ce domaine conformément aux réglementations et traités internationaux en accordant aux handicapés tous leurs droits et avantages et en préparant le cadre humain apte à prendre en charge leur formation et leur insertion dans la vie active pour les transformer en acteurs contribuant au développement au lieu de rester dépendants et tributaires de leur handicap.

Elle a relevé que l’école nationale pour l’action sociale comporte dans son programme de formation quatre filières qui sont l’action sociale ; la protection de l’enfance ; l’éducation spéciale et la promotion féminine et l’entreprise. Chaque filière peut, par la suite, suivant le besoin, englober d’autres spécialités.

La pose de la 1è pierre s’est déroulée en présence du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des TICs, porte parole officiel du gouvernement, du délégué général de l’Agence nationale ‘‘Taazour’’ de solidarité et de lutte contre l’exclusion ; du wali de Nouakchott Ouest et de la présidente du conseil régional de la capitale en plus des autorités administratives de la wilaya.