Thu09242020

Last update09:27:46 AM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers dans le Monde Trump annonce un «accord de paix historique» entre Israël et les Émirats arabes unis

Trump annonce un «accord de paix historique» entre Israël et les Émirats arabes unis

  • PDF
Trump annonce un «accord de paix historique» entre Israël et les Émirats arabes unis

RFI - Israël et les Émirats arabes unis ont signé sous l'égide des États-Unis un « accord de paix historique », a tweeté jeudi Donald Trump, permettant à ces deux pays de normaliser leurs relations.

Il s'agit d'une « percée spectaculaire », a commenté Donald Trump, qualifiant cette normalisation d'« accord de paix historique entre nos deux grands amis ». Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a également évoqué un « jour historique » et un « pas décisif vers la paix au Moyen-Orient ».

« C'est un succès remarquable pour deux États parmi les plus en pointe et les plus avancés technologiquement dans le monde », a-t-il ajouté dans un communiqué.

« Les États-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d'une série d'accords clôturant 72 années d'hostilités dans la région », a poursuivi le ministre américain des Affaires étrangères.

« Bénis soient les faiseurs de paix. Mabrouk et Mazel Tov », a conclu Mike Pompeo, en utilisant la formule traditionnelle servant à présenter ses félicitations en arabe et en hébreu.

Cet accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis (EAU), négocié sous la houlette des États-Unis doit aboutir à une normalisation complète des relations diplomatiques entre les deux pays du Moyen-Orient.

L'accord prévoit qu'Israël suspende l'application de sa souveraineté sur plusieurs zones de Cisjordanie dont il évoquait l'annexion, ont précisé plusieurs responsables de la Maison Blanche.

Après de longues discussions tripartites, qui se sont accélérées récemment, l'accord a été conclu ce jeudi par téléphone entre Donald Trump, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, et le cheik Mohammed Bin Zayed, prince héritier d'Abou Dhabi, précise la présidence américaine.

Source  : RFI