Tue08112020

Last update04:12:49 PM GMT

Back Justice Justice Justice en Mauritanie Une fillette de 5 ans violée et morte sur le coup à Bassikounou

Une fillette de 5 ans violée et morte sur le coup à Bassikounou

Une fillette âgée d’à peine de 5 ans  a été violée à Bassikounou (Wilaya Hodh El Charghi), elle est morte sur le coup, renseigne  la présidente de l’AFCF, Aminetou Mint Moctar. Le violeur est en cavale depuis qu’il a commis son forfait. Il serait activement recherché. Aux dernières nouvelles, l’auteur a été arrêté. Agé de 19 ans, il souffrirait de « troubles mentaux

Une autre affaire de viol impliquant un responsable  de sécurité défraierait  également la chronique du côté de l’arrondissement de  Touil, au Hodh El Gharbi. Une domestique aurait été violée par son employeur qui tenterait d’étouffer l’affaire.

Ces deux affaires  interviennent au lendemain de l’adoption par le gouvernement mauritanien d’un projet de loi contre les violences faites aux femmes et aux filles. Elle intervient également un mois après le viol suivi de meurtre d’une  autre jeune fille, Khadjetou  Oumar Sow, dans les environs de Tiguent.

Les violences contre le genre prennent des proportions inquiétantes dans le pays et  les Ongs de défense des droits de l’homme se démènent depuis 2012 pour faire adopter une loi  afin de protéger les femmes ; elles se heurtent depuis lors à des obscurantistes dont certains sont tapis jusqu’au  parlement. L’ancien projet de loi a été deux fois rejeté par les députés. Et aujourd’hui, avant même que le contenu du texte ne soit révélé, quelques voix s’élèvent pour appeler à  son rejet par les parlementaires.

Source :lecalame.info (Mauritanie)