Tue08112020

Last update10:06:07 AM GMT

Back Santé Santé Santé en Afrique Signature du contrat d’achat et de vente du Gaz naturel liquéfié du projet GTA, mardi

Signature du contrat d’achat et de vente du Gaz naturel liquéfié du projet GTA, mardi

Signature du contrat d’achat et de vente du Gaz naturel liquéfié du projet GTA, mardi

APS - La cérémonie de signature du contrat d’achat et de vente du gaz naturel liquéfié de la phase 1 du projet GTA (Grand Tortue Ahmeyim) se tiendra mardi, à partir de 11h, au 10ème étage du Building Administratif Président Mamadou-Dia, annonce un communiqué transmis à l’APS.

La cérémonie sera présidée par les ministres mauritaniens et sénégalais en charge des hydrocarbures, indique le texte.

Dans le cadre du développement du projet du champ gazier GTA, que le Sénégal partage avec la Mauritanie, les parties impliquées (Etats et compagnies pétrolières contractantes) ont convenu de commercialiser conjointement tout le gaz naturel liquéfié (GNL) de la phase 1 du projet, pour l’optimiser, explique le communiqué.

Il précise que "c’est dans ce cadre qu’un contrat d’achat et de vente (Sale and Purchase Agreement – SPA) du Gaz Naturel Liquéfié de la phase 1 du projet sera signé, le mardi 11 février 2020 à Dakar […]".

Ce contrat sera signé "entre les ministres en charge des hydrocarbures de la République Islamique de Mauritanie et de la République du Sénégal, les compagnies pétrolières contractantes et BP Gas Marketing (BPGM), adjudicataire de l’appel d’offres international qui a été lancé à cet effet".

Le champ gazier de GTA, à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie, sera développé en 3 phases, détaille le communiqué.

Il souligne que "la première phase, pour laquelle intervient cette signature de contrat, produira, au total, environ 2,5 millions de tonnes par an (mtpa) de gaz naturel liquéfié (GNL) pour l’exportation et 70 millions de pieds cubes par jour de gaz (environ 500 MW électrique) pour les deux marchés domestiques".

"Ces quantités sont équitablement partagées entre les deux pays selon les conditions fixées par l’Accord de Coopération Inter-Etats. Une fois le contrat signé, les parties vont continuer à travailler sur les différentes procédures nécessaires à l’opérationnalisation du SPA", poursuit le texte.

Il ajoute que chaque pays enverra ses agents en stage intensif dans des projets en cours en opération de BP, afin qu’ils soient prêts à mettre en œuvre le contrat à partir du début de la production, prévu en 2022.

Source : Agence de Presse Sénégalaise (APS)