Fri02282020

Last update10:07:12 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie SIEL 2020 : Nouakchott tente de justifier l’absence de son ministre de la Culture

SIEL 2020 : Nouakchott tente de justifier l’absence de son ministre de la Culture

  • PDF
SIEL 2020 : Nouakchott tente de justifier l’absence de son ministre de la Culture

Yabiladi - Le gouvernement mauritanien tente de justifier l’absence de son ministre de la Culture et de l’Artisanat à l’ouverture du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca, alors que son pays y est l’invité d’honneur.

«Il n’y a pas de tension dans les relations» entre Rabat et Nouakchott, a indiqué le chef de la diplomatie dans une déclaration au site Sahara médias. Le ministre mauritanien des Affaires étrangères Ismail Ould Cheik a qualifié de «rumeurs» les interprétations ayant fait le lien entre l’absence de Sidi Mohamed Ould El Ghaber au SIEL 2020 et la récente sortie de Nasser Bourita.

Mardi, à l’occasion de l’examen des projets de loi portant sur la délimitation des frontières maritimes du royaume à la Chambre des conseillers, Nasser Bourrita a salué les bons liens de voisinage entre Rabat et Madrid. «Malheureusement, ces relations n’existent pas avec les voisins algérien et mauritanien», a-t-il déploré.

Pour sa part, le ministère de la Culture a justifié, dans un communiqué, l’absence d’Ould El Ghaber au SIEL par «des préoccupations administratives pressantes», comme le rapporte Anbaa.info. Le département a saisi cette occasion pour saluer les organisateurs d’avoir choisi la Mauritanie comme invitée d’honneur du Salon de Casablanca.

Sous couvert d’anonymat, une source au ministère a «révélé» à la même publication en ligne que Sidi Mohamed Ould El Ghaber boudai les grand-messes culturelles. Néanmoins, une recherche sur le web apporte un autre de son de cloche aux «révélations» de la source.

Lors de la 9e édition du festival des villes anciennes de Cinguetti, le ministre y était bien présent. En témoigne la signature, le 10 novembre, avec son homologue marocain d’un accord portant sur le financement, par le royaume, de la rénovation d’une ancienne maison de jeunes et la construction d’un stade multidisciplinaire dans la capitale mauritanienne.

Par ailleurs, le 15 janvier, Ould El Ghaber s’est rendu à Ouagadougou pour prendre part à une réunion des ministres de la Culture des pays du G5 Sahel.

Source : Yabiladi (Maroc)