Tue08112020

Last update10:06:07 AM GMT

Back Santé Santé Santé en Mauritanie Le marché aux poissons de Nouakchott: Nouveaux investissements de 14 milliards exécutés par la société BIS-TP

Le marché aux poissons de Nouakchott: Nouveaux investissements de 14 milliards exécutés par la société BIS-TP

Le marché aux poissons de Nouakchott: Nouveaux investissements de 14 milliards exécutés par la société BIS-TP

Le Calame - Après l'achèvement de la première phase des travaux, laquelle comprenait le mur de sécurité pour le marché, un réseau d'éclairage et d'extension de la puissance électrique capable d'approvisionner 70 usines de produits marins simultanément pour donner une valeur ajoutée aux produits nationaux, des infrastructures sanitaires et des bâtiments administratifs et de sécurité aux cinq portes du marché, équipées de caméras de surveillance télécommandées pour préserver la sécurité du marché.

La seconde phase des travaux a commencé avec la réhabilitation et la construction d'infrastructures industrielles modernes dans les zones terrestres et marines du marché aux poissons de Nouakchott dans le cadre du projet de développement de la pêche en Afrique de l'Ouest PRAO- MR sur financement de la Banque Mondiale.

Cette étape comporte des canaux, un réseau et une station d'épuration avec des technologies modernes, reliées par un canal long de 1050 m en eaux profondes. Il s’agit de la deuxième station avec ces spécifications dans la sous-région.

Elle comprend aussi un réseau d'eau potable et on attend le début de la troisième étape qui comprendra deux plates-formes flottantes pour les bateaux de pêche de taille moyenne, le pavage des rues et la construction de hangars de commercialisation pour les petits vendeurs.

Les observateurs considèrent que le financement de la construction du marché aux poissons de Nouakchott par la Banque Mondiale avec ces généreux fonds sous forme de don en fait le plus grand marché aux poissons d'Afrique de l'Ouest grâce aux infrastructures qu’il offre et peut augmenter ses chances d'attirer les mécontents du Port de Tanit après les changements survenus dans son plan d'urbanisme, lesquels ont porté préjudice à certains investisseurs liés par des contrats de bail foncier avec le Port pour établir des usines de farine de poisson que le Ministre des Pêches s'est engagé à éliminer dans deux ans, selon la nouvelle stratégie des pêches.

D’ailleurs, les lots loués par certains ne sont pas apparus dans le nouveau plan et d'autres ont vu leurs emplacements décalés vers le nord alors qu’ils se situaient sur les première rues du Port dans des places de choix, ce qui leur a fait perdre confiance dans les contrats de bail qui les lient à l'administration portuaire, craignant que le changement des plans fonciers ne soit lié à l'arrivée de tout nouveau ministre, auquel cas le port sera un port de débarquement.

Source : Le Calame (Mauritanie)