Sun01262020

Last update12:44:08 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Messaoud O. Boulkheir : "le conseil économique et social a été marginalisé pendant plusieurs années"

Messaoud O. Boulkheir : "le conseil économique et social a été marginalisé pendant plusieurs années"

  • PDF

Sahara Médias - Le président du conseil économique, social et environnemental en Mauritanie, Messaoud O. Boulkheir a déclaré mardi que le conseil a vécu plusieurs années d’exclusion et son avis à propos des questions économiques, sociales et environnementales est resté gelé.

Le président du conseil qui s’exprimait lors de son investiture a déploré la situation de l’institution et a demandé à ce qu’on lui octroi les moyens matériels nécessaires pour remplir sa mission comme le prévoit la loi et pour qu’il occupe la place qui est la sienne dans les institutions constitutionnelles.

Ould Messaoud a ajouté que le conseil contribuera aux réformes constructives, que le gouvernement entreprendra et pèsera de son poids dans l’amélioration de la croissance économique, sociale et environnementale souhaitée.

Le président du conseil économique, social et environnemental a encore dit que son institution s’est investie dans une sphère limitée ce qui ne l’a pas empêché de nouer des partenariats avec les institutions mondiales similaires, africaines et francophones.

Ould Messaoud a déclaré qu’il fondait beaucoup d’espoirs sur l’actuel mandat du président Mohamed O. Cheikh Ghazouani pour que se réalisent la concorde et la réconciliation entre tous les mauritaniens.

Messaoud O. Boulkheir qui préside le parti alliance populaire progressiste (APP) a ajouté que toutes les décisions prises jusqu’ici l’ont été dans le calme et l’écoute de tous, souhaitant que persiste cette approche.

Le conseil économique et social est constitué de 42 membres nommés par décret présidentiel alors que son bureau est composé de 6 membres et il est présidé par Messaoud O. Boulkheir, investi officiellement ce mardi en présence du président de l’assemblée nationale, le président de l’institution de l’opposition démocratique et certains membres du gouvernement.

Source : Sahara Médias (Mauritanie)