Sat12142019

Last update05:14:37 PM GMT

Back Justice Justice Justice en Afrique Munitions de guerre : A Pire, la gendarmerie saisit 3900 munitions destinées à des groupes armés en Mauritanie

Munitions de guerre : A Pire, la gendarmerie saisit 3900 munitions destinées à des groupes armés en Mauritanie

Arsenal de guerre : A Pire, la gendarmerie saisit 3900 munitions destinées à des groupes armés en Mauritanie

Sen360 - Une saisie de 3900 munitions de guerre a été opérée dans la nuit du 26 au 27 octobre à Pire dans le département de Tivaouane, par la gendarmerie. Le colis qui était destiné à la Mauritanie a été intercepté dans un véhicule particulier, lors d'un contrôle.

L'affaire met en cause des chauffeurs sénégalais, un jeune militaire sénégalais et un Mauritanien. La saisie a été opérée par les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie de Tivaouane lors d'une opération de sécurisation dans la zone, informe L'observateur.

Ces derniers effectuaient un contrôle de routine sur un véhicule particulier de type Mercedes, sur la Nationale 1, lorsqu'ils ont découvert les munitions.

Interpellé, le chauffeur du véhicule, Macky Talla Ndiaye, 32 ans, dit ignorer le contenu du colis que lui-même était allé récupérer à Thiaroye pour le convoyer à Rosso. Il déclare avoir été sollicité, à Dakar, par un chauffeur, Ahmed Ndiaye qui était à Rosso-Sénégal. Ce dernier, interpellé et cuisiné, finit par balancer un certain Moustapha, établi en Mauritanie. Selon les informations du journal, « les munitions de guerre étaient destinées à des groupes armés établis en Mauritanie ». L'arsenal devait transiter par Ross-Sénégal.

Au cours de son audition, Ahmed Ndiaye apprend aux enquêteurs que les colis lui ont été pourvus par un certain B. Sangharé, un militaire en service au camp militaire de Lemonnier à Dakar, sur l'ancienne route de Rufisque. Informé de l'interpellation du convoyeur, le militaire de 25 ans se serait fondu dans la nature. Il est activement recherché par la gendarmerie.

Pourquoi fuir ? A-t-il volé des munitions à l'armée sénégalaise ? », s'interroge le journal. Qui renseigne que Macky Talla Ndiaye et Ahmed Ndiaye ont été déférés avant-hier au parquet de Thiès. Et l'affaire est désormais du ressort du procureur de la République à Dakar, compétent en la matière.

Source : Sen360 (Sénégal)