Tue12102019

Last update09:35:56 PM GMT

Back Economie Economie Economie en Mauritanie Mauritanie : le recrutement de prestataires enseignants fait polémique

Mauritanie : le recrutement de prestataires enseignants fait polémique

Kassataya - L’annonce cette semaine par le gouvernement d’un recrutement de 5030 enseignants et professeurs focalise l’attention des observateurs. Le libellé d’un recrutement de prestataires individuels de services d’enseignement en dit long des besoins pressants de l’éducation nationale en matière d’enseignants et de professeurs.

En première ligne deux départements enseignement fondamental et de la réforme de l’éducation nationale, enseignement secondaire et la formation technique et professionnelle et un partenaire l’emploi, la jeunesse et Sports.

Cette synergie gouvernementale vise à réduire le chômage de 60000 jeunes diplômés chaque année. Une mesure d’urgence pour 3000 enseignants pour le fondamental et 2030 professeurs pour les collèges et lycées.

Pour les observateurs ce nouveau bataillon éducatif n’est pas armé pédagogiquement pour transmettre le savoir aux élèves faute d’une véritable formation. Il s’agit de prestataires de services pour combler le déficit d’enseignants dans un secteur où c’est le système qui est malade.

Une maladie congénitale qui nécessite une réponse structurelle pour corriger une arabisation à outrance responsable de la déperdition scolaire et des mauvais résultats dans tous les cycles en particulier les hécatombes chaque année des résultats du Bac.

La deuxième faiblesse de ce système qui perdure depuis des années c’est le complexe de l’enseignement général au détriment de l’enseignement professionnel. Il s’agira donc pour le gouvernement d’une refonte de l’éducation nationale la seule réponse pour dégraisser ce Mammouth vieillissant et qui coûte cher aux contribuables.

Cherif Kane
Source : Kassataya (France)