Sat10192019

Last update10:32:29 AM GMT

Back Sport Sport Sport en Mauritanie Un médecin cubain expulsé de Mauritanie meurt d'une crise cardiaque à l'aéroport de Paris

Un médecin cubain expulsé de Mauritanie meurt d'une crise cardiaque à l'aéroport de Paris

Un médecin cubain expulsé de Mauritanie meurt d'une crise cardiaque à l'aéroport de Paris

Adncuba - Le médecin cubain Juan Manuel Obana Borges, récemment expulsé d'une "mission internationale" en Mauritanie, est décedé le 11 septembre dernier dans les toilettes de l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, dans "d'étranges circonstances".

Selon un rapport de Diario de Cuba, Obana Borges, 47 ans, originaire de Baracoa à Guantanamo, travaillait dans un hôpital de Nouakchott, en sa qualité de spécialiste des soins intensifs et de la médecine interne.

Des sources proches du médecin ont expliqué aux médias que, quelques jours avant son exclusion de l’équipe médicale, le médecin avait eu des "désaccords" avec le directeur de l'hôpital en raison du traitement appliqué à une femme enceinte présentant une thromboembolie pulmonaire.

Apparemment, Obana Borges a admis la femme en thérapie intensive avec respiration artificielle ; ce que l'administration hospitalière a qualifié d’abus.

«Le directeur de l’hôpital a exigé qu’il libère le patient, ce que Juan Manuel a refusé. Le lendemain, il a exigé qu'elle soit transférée dans un hôpital situé à 300 km, ce à quoi Juan Manuel s'est opposé », a déclaré l'une des sources, dont l'identité n'a pas été révélée pour des raisons de sécurité.

A la suite de cet incident, le chef de l’équipe médicale cubaine en Mauritanie, avec laquelle le médecin avait également des conflits, a informé Obana Borges de son "exclusion immédiate" de la mission et - selon le journal - "ils l'ont fait monter dans un avion partant en direction de la France ".

À l'aéroport de Paris, le spécialiste a subi une première crise cardiaque, ce qui lui a fait perdre l'avion à destination de Cuba. Une seconde attaque fut fatale. "Bien qu'il ait été réanimé, il n'a pas pu se rétablir", a déclaré la source.

Par ADN Cuba,
Traduit de l’Espagnol par Cridem

Source : ADN Cuba