Sat12142019

Last update12:49:40 PM GMT

Back Culture Culture Culture en Mauritanie Situation pluviométrique: Les déficits persistent

Situation pluviométrique: Les déficits persistent

« La première décade de Septembre a été marquée par une baisse de l’intensité des pluies par rapport à la décade passée. Elles ont été majoritairement faibles à moyennes », annonce le Bulletin Agrométéorologique Décadaire (BAD) du Service agrométéorologique de la Direction de l’aménagement agricole du ministère du Développement rural. « Cinq  jours de pluies ont été enregistrés dans la majeure partie des wilayas de la zone agropastorale  mais 40% des stations et postes suivis n’en ont enregistré aucune, sinon très faibles », relate le bulletin. La répartition spatiotemporelle reste toujours mitigée (bonne dans certains endroits et mauvaise dans d’autres).

Comparés à l’année dernière et à la même période, environ 75% des postes et stations suivis présentent une situation pluviométrique déficitaire. Les déficits les plus importants sont enregistrés dans les localités suivantes :

Hodh El Charghi : NBeikett Lahwach,- 292 mm ; Bousteilla, - 203 mm; Néma, - 149 mm ; Aouinatt Z’Bel, - 132 mm ; Amourj,- 165 mm ;

Hodh El Gharbi: Gogui Zémal, -189 mm ; Touil, - 176 mm ; Voulaniya- 125 mm;

Assaba : Tenaha, -150 mm ; Boumdeid,- 201 mm ; Hamod,- 112 mm;

Guidimakha : Harr,- 301 mm ;Diaguily,- 113 mm ; Wampou,- 112 mm ; Ghabou,- 101mm ; Gouraye,- 99 mm ;

Tagant : Moudjeria,- 105 mm ;

Brakna : Bababé, -231mm ;Niabina,- 112 mm ;

Gorgol : Monguel,- 99 mm ; Lexeiba,- 98 mm;

Trarza: Méderdra,- 146 mm.

Par rapport à la normale 1981-2010, environ 38 % des postes pluviométriques suivis présentent une situation normale à excédentaire. Les plus importants déficits sont enregistrés dans les zones suivantes :

Hodh El Charghi : Bousteilla,- 93mm ;

Hodh El Gharbi : Touil,- 105 mm ;

Guidimakha: Bouly, -263 mm ; Harr,- 197 mm ; Gouraye,- 173 mm ; Ghabou,- 144 mm; Wompou,- 140 mm;

Tagant : Moudjeria,- 95 mm;

Gorgol : Toufounde Civé,- 101 mm ; Monguel,- 107 mm.

Depuis le début de l’hivernage, les plus importants cumuls sont enregistrés dans les localités suivantes :

Hodh El Charghi: Adel Begrou, 367 mn en 18 jours ; Djigueni, 219 mn en 15 jours ; Amourj, 260 mm en 21 jours ; Bassiknou, 295 mm en 18 jours ; Timbedra, 230 mm en17 jours ; Bousteilla, 172 mm en 14 jours ; Aouinat Z’Bell, 192 mm en 11jours ; Fassala Néré, 200 mm en 20 jours ; Néma, 164 mm en 10 jours ;

Hodh El Gharbi: Medbougou, 440 mm en 20 jours ; GoguiZémal, 331 mm en 16jours ; Touil, 200 mm en 11 jours ; Koubenni, 267 mm en 15 jours ; Voulaniya, 212 mm en 18 jours ; Aïn Farba, 174 mm en 13 jours ; Aïoun, 174mm en 12 jours ;

Assaba: Kiffa, 265 mm en 13 jours ; Kankossa, 239 mm en 13 jours ; Hamod, 227 mm en 14 jours ; Barkéol, 210 mm en 8 jours ; Guérou, 194 mm en 9 jours ; Ténaha, 124 mm en 6 jours ;

Guidimakha: Sélibaby, 321 mm en 12 jours ; Ould Yengé, 302 mm en 17 jours ; Ghabou, 267 mm en 15 jours ; Gouraye, 226 mm en 17 jours ; Diaguily, 189 mm en 12 jours ; Wampou, 212 mm en 13 jours ;

Tagant: Achram Sonader, 95 mm en 8 jours ; N’Beika, 77 mm en 3 jours ;

Brakna: M’bagne, 204 mm en 8 jours ; Aleg, 161 mm en 6 jours ;Boghé, 168mm en 7 jours ; Male, 136 mm en 5 jours ;

Gorgol: Maghama, 318 mm en 16 jours ; Djadjibine, 271 mm en 16 jours ; Kaédi, 253 mm en 9 jours ;  M’Bout, 226 mm en 14 jours ;

Trarza : Tékane, 140 mn en 3 jours ; Keur Macène, 111 mm en 4 jours ; R’kiz, 86 mm en 4 jours ;

Inchiri : Benichab, 213 mm en 4 jours ; Akjoujt, 70 mm en 5 jours.

Situation phytosanitaire

« Globalement la situation est calme », note le BAD. « Aucune signalisation ni attaque d’ennemis des cultures n’a été fait cas. Malgré la situation calme observée, une attention particulière doit être apportée à la surveillance du criquet-pèlerin, au vu des pluies enregistrées ces derniers jours dans les zones grégariennes qui peuvent contribuer à l’amélioration des conditions écologiques favorables à sa reproduction et à son développement ».

 

Situation pastorale

« Suite aux bonnes pluies enregistrées, l’amélioration de la situation pastorale amorcée depuis la décade précédente, se poursuit dans la plupart des zones », renseigne le bulletin. « La végétation continue à se développer normalement même dans les zones qui avaient connu des débuts de stress hydrique ».

La situation se présente comme suit:

Hodhs: bon développement du tapis herbacé, aussi bien pour les espèces ligneuses qu’herbacées ; plus homogène dans les zones bien arrosées depuis le début de l’hivernage.

Axe Brakna-Gorgol-Trarza: bon développement de pâturages, malgré quelques poches parfois non homogènes. On note quelques zones non encore pourvues, entre le Brakna et le Trarza.

Axe Tagant-Assaba-Guidimakha: hormis la situation un peu difficile au Guidimakha, suite aux fortes pluies enregistrées la décade passée qui ont ravagé une bonne partie des pâturages, on note un bon développement dans une partie de l’Assaba (Barkéol, Kankossa) et au Tagant. Les conditions d’abreuvement dans l’ensemble se sont nettement améliorées. Le remplissage des points d’eau se poursuit avec l’apport des pluies enregistrées au cours des deux dernières décades.

Trarza: La situation sanitaire du cheptel est marquée par des entérotoxémies chez les petits ruminants et des misères physiologiques chez les bovins.

 

Cultures irriguées

Au Trarza, 508 demandes ont été enregistrées pour environ 30 000 ha déclarés. A cette décade, 187demandes ont été traitées, pour environ 12 000 ha.

Au Brakna, environ 3300ha sont déclarés pour la campagne en cours. Actuellement, 1050 ha sont emblavés. Les activités (semis direct, repiquage et préparation des pépinières) se poursuivent dans toutes les wilayas concernées (Gorgol, Brakna et Trarza) et varient suivant les localités. Le stade phénologique dominant des cultures est le semis-levée-tallage.

 

Cultures pluviales

« Les cultures poursuivent normalement leur développement dans toute la zone agropastorale », informe le bulletin. Le stade phénologique varie suivant les wilayas et se présente dans l’ensemble comme suit:

Sorgho: semis, levée, tallage; Niébé et pastèque: tallage - floraison par endroits ; petit mil: tallage.

L’indice de satisfaction des besoins en eau des cultures reste globalement satisfaisant. Il est à signaler que les différentes wilayas ont reçu une dotation en semences traditionnelles en cours de distribution au profit des agriculteurs.

 

Situation des barrages

Dans la plupart des zones, les barrages, digues et diguettes continuent à se remplir, suite aux différentes pluies enregistrées. Le taux de remplissage varie suivant les wilayas.

50-80% aux Hodhs

10-70% Brakna-Gorgol

10-70% Assaba-Tagant

Synthèse THIAM Mamadou