Tue12102019

Last update09:35:56 PM GMT

Back Culture Culture Culture en Mauritanie Boubacar Ould Messaoud de retour au pays

Boubacar Ould Messaoud de retour au pays

Le président de l'organisation des droits de l'homme SOS Esclaves, Boubacar Ould Messaoud est rentré au pays, ce Mercredi 18 septembre 2019, aux environs de 23 heures. L'emblématique militant des droits  de l’homme et grand anti-esclavagiste a séjourné depuis plusieurs mois à l'hôpital de Beauvais en France, où il se soignait après avoir été évacué par le Centre national de cardiologie où il a passé plusieurs semaines. Après une visite de l'ancien ministre de la santé Kane Babacar, les autorités mauritaniennes, du temps du président Mohamed Ould Abdel Aziz, ont donné des instructions pour que le traitement du président Boubacar Ould Messaoud soit pris en charge par le gouvernement mauritanien.

Ingénieur architecte de formation, Ould Messaoud a travaillé comme cadre du ministère de l'habitat, où il a été Conseiller avant d'être nommé, du temps d'Ould Taya, Directeur général de la Société de construction et de gestion immobilière (Socogim), d'où il fut relevé. Il décide alors de se consacrer aux droits de l'homme, en général, et à la lutte pour l'éradication de l'esclavage, en particulier. Pour cela, il créera en 1995 SOS Esclaves, dont feu Habib Ould Mahfoudh sera le premier Secrétaire général, et qui ne sera reconnue que dix ans après, en 2005, juste quelques mois avant la chute du président Maouiya Ould Sid'Ahmed Taya.

Boubacar Ould Messaoud n'est pas, comme le croient beaucoup, membre fondateur du mouvement pour l'émancipation des Harratines El Hor, créé le 5 mars 1978, dont il est, néanmoins, l'un des symboles, puisqu'il rejoindra le mouvement six mois après sa création, et en deviendra même le président. Il fait partie de ses cadres avec Boydiel Ould Houmeid et les autres qui seront jugés à Rosso, en 1980, dans la célèbre affaire du dossier" Boubacar Ould Messaoud et consorts" qui a suivi les manifestations contre la vente de l'esclave M'barka au marché d'Atar, en 1980, et dont les rebondissements ont motivé les militaires à prendre l'ordonnance 034/81 abolissant la pratique de l'esclavage en République Islamique de Mauritanie.

Le président Boubacar Ould Messaoud est membre du Mécanisme National de lutte contre la torture et récipiendaire de plusieurs distinctions pour son combat pour la défense et la promotion des droits de l'homme.

Source : lecalame.info (Mauritanie)