Sun09222019

Last update04:23:29 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Une grave crise éclate au sein du MNP: Communiqué

Une grave crise éclate au sein du MNP: Communiqué

  • PDF
Une grave crise éclate au sein du MNP: Communiqué

Le Calame - Le communiqué suivant fait montre d’une crise interne grave au sein du Mécanisme National de Prévention de la Torture (MNP). Ses échos alimentent la presse nationale ainsi que la toile web, comme le montrent les captures d’écran jointes.

« Le jeudi 08 août 2019 le président du Mécanisme National de Prévention de la Torture Mohamed Lemine Haless a reçu au siège de l’institution un candidat aux dernières élections présidentielles.

Onze membres du MNP sur douze, le douzième étant absent, actuellement à l’étranger pour des raisons de santé, le doyen Boubacar Messaoud, tiennent à faire la mise au point à l’opinion publique.

Le mécanisme de prévention de la torture est une institution Apolitique, de par son mandat et sa mission, en vertu de la loi 034/2015 du 10 septembre 2015 instituant le MNP.

Le mandat du MNP est collégial et collectif, le président en est le coordinateur sous le contrôle de l’assemblée générale et du bureau permanent.

Les membres du MNP réunis le jeudi 13 Aout 2019, désapprouvent cette rencontre qui est en contradiction avec sa mission et considère que cet acte nuit à la neutralité du MNP, à sa crédibilité et ternit son image au niveau national et international.

Ils considèrent que cette réception médiatisée était inopportune et constitue une faute professionnelle extrêmement grave , contraire aux règles juridiques et principes fondateurs du MNP ;

L’assemblée générale et le bureau permanent n’ont pas été informés, ni associés de près ou de loin à cette initiative unilatérale du président.

Le MNP vit une situation de blocage relative à sa principale mission, qui est la visite des lieux de privation de liberté sur le territoire national, suspendue sine die par le président Haless.

Par ailleurs une inspection des finances sur la gestion chaotiques et unilatérale du budget est en cours actuellement.

Les membres appellent les autorités publiques à prendre leurs responsabilités face à cette situation de blocage pour permettre à cette jeune institution de remplir sa mission mise en péril par les agissements impulsifs et intempestifs de son président.

QUE DIEU NOUS BENISSE

L’Assemblée Générale le 13 août 2019

Source : Le Calame (Mauritanie)