Sat09212019

Last update10:12:20 AM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Biram Dah Abeïd plaide pour l’unité des candidats de l’opposition

Biram Dah Abeïd plaide pour l’unité des candidats de l’opposition

  • PDF
Biram Dah Abeïd plaide pour l’unité des candidats de l’opposition

Biram Dah Abeïd a appelé les quatre candidats de l’opposition à resserrer leurs rangs et à prendre conscience des principaux moments important du pays. Profitant de la présentation-dédicace, ce lundi 20 mai, de son livre « Biram Dah Abeïd Ma vie, Ta liberté pour un pacte de la Renaissance »,

Le candidat indépendant a déclaré que «Ma campagne est pour vous et pour moi-même», identifiant Mohamed Ould Maouloud, Sidi Mohamed ould Boubacar et Kane Hamidou Baba « pas pour affaiblir. La vraie position est celle qui nous soude, nous unit», a-t-il poursuivi.

A l’adresse de ceux qui se disent ses aînés à savoir Samba Thiam, Ibrahima Sarr et Kane Hamidou Baba, Biram dira: «Ma victoire est la leur. Mon énergie, mon apport c’est pour moi-même, pour eux.

La seule issue pour le peuple mauritanien c’est que nous nous soudons, nous unissons nos positions à travers des actes et des discours qui peuvent changer, à éviter la dislocation des forces du changement qui peuvent unir toutes les forces aspirant à la justice et au changement», a soutenu Biram sous les ovations de ses militants.

Un virant hommage a été rendu à Ahmed Ould Daddah et Mohamed Ould Maouloud qualifiés par Biram d’être les "pionniers et les grands monuments de l’opposition mauritanien" saluant leur parcours. Appelant à l’unité et à la concertation pour que le changement soit avec et au sein des forces de l’opposition, Biram a estimé qu’il est important de prendre garde face à un pouvoir habitué à négocier les traîtrises et à profiter de la dislocation des forces de l’opposition ».

Biram a révélé qu’il s’interdira tout propos discourtois ou attaque contre Ould Babacar, Kane et Ould Maouloud et que sa force de frappe sera orientée vers Ghazouni: « Je n’ai qu’un seul adversaire c’est le candidat du pouvoir».

Qualifiant de « détail et de non événement » l’incident survenu lors de l’investiture de Kane, Biram se dit prêt à rencontrer sans «conditions » et à répondre à toute invitation de ses aînés Samba Thiam, Sarr Ibrahima, Ba Alassane Hamady « Balas » et Kane Hamidou Baba. « Je leur ai toujours rendu visite sans rien attendre en retour». Des échanges corsés entre les partisans de Biram et ceux de la Coalition Vivre Ensemble sont notés sur les réseaux sociaux depuis l’incident du stade Basra.

Sur la lancée, Biram a incité les «mauritaniens à prendre au sérieux la nécessité du changement pacifique, démocratique par les urnes pour tous et opter pour le changement dans les esprits dans un vote effectif». Il a encouragé chaque mauritanien à « faire voter ses autres compatriotes, d’être vigilant, à protéger son vote ainsi que le verdict ».

Biram a interpelé ceux qui « profitent du pouvoir pour s’engraisser, se sucrer au détriment d’une bonne gouvernance, d’une vraie démocratie et au détriment du peuple, à réviser leurs positions et leur pacte diabolique pour se ranger dans le camp des justes à savoir derrière le peuple mauritanien assoiffé de changement ».

Source : Le Calame (Mauritanie)