Sat05252019

Last update04:14:09 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Pourquoi Ghazwani a choisi Niang Djibril Hamady comme directeur national de campagne?

Pourquoi Ghazwani a choisi Niang Djibril Hamady comme directeur national de campagne?

  • PDF
Pourquoi Ghazwani a choisi Niang Djibril Hamady comme directeur national de campagne?

Le Calame - Le candidat à al présidentielle à la présidentielle Mohamed Ghazwani a choisi Niang Djibril Hamady comme directeur national de sa campagne. Tentative d’explication de ce choix inattendu mais combien stratégique.

La présidentielle de cette année se jouant surtout dans la vallée. Le directeur du port autonome de Nouakchott est un grand cadre issu de la communauté négro-africaine de la Wilaya du Gorgol, mais avec des attaches à Aioun et à Kiffa. L’homme connait la Mauritanie grâce à son papa qui a servi le pays dans beaucoup de villes mauritaniennes.

Il maîtrise presque toutes les langues nationales du pays. Son choix est dicté par ce consensus autour de sa personne. Il constitue le creuset de l’unité nationale fortement crispée. Son choix est interprété comme étant un message fort d’Ould Ghazwani à l’endroit des composantes qui se sentent marginalisées.

Les négro-africains de la majorité présidentielle venaient de remettre, il y a quelques jours, leurs doléances au candidat de la majorité et parmi lesquelles figure en bonne place, l’implication des cadres dans le directoire et autres démembrements de campagne.

Niang Djibril est considéré comme un fonctionnaire ayant fait ses preuves au niveau des différents postes qu’il a occupés, comme la direction stratégique et juteuse du budget. Partout où il est passé, il a laissé une bonne impression. De l’avis général, c’est un cadre compétent. "Un peu casanier quand même", lâche l’un de ses amis.

Coopté par l’UPR, il gravit rapidement les instances dirigeantes. Et pour trouver le consensus au niveau des tendances de l’UPR qui se livraient une guerre larvée de positionnement et de choix des candidats, l’UPR fait appel à lui lors des dernières élections et législatives pour être son candidat à la mairie de Kaédi. Faute de faire gagner son parti, à cause de ses querelles, il en tire une expérience riche d’enseignements qu’il ne manquera pas de capitaliser dans ses nouvelles fonctions.

Source : Le Calame (Mauritanie)