Thu11222018

Last update06:12:38 PM GMT

Back Santé Santé Santé en Mauritanie Le ministre de l’Economie et des Finances : Le contrat au port fournira 550 millions de dollars sans dommage

Le ministre de l’Economie et des Finances : Le contrat au port fournira 550 millions de dollars sans dommage

Le ministre de l’Economie et des Finances : Le contrat au port fournira 550 millions de dollars sans dommage

Le ministre de l’économie et des Finances, Moctar Ould Djay, a déclaré que l’information véhiculée mardi (06 Novembre), au sujet d’un nouvel accord, par lequel l’Etat mauritanien céderait les activités du port autonome, est sans fondement et que son but est de fausser les efforts accomplis et de perturber les intérêts de l’État et nuire à sa réputation.

Moctar Ould Djay a indiqué, dans un post publié sur son compte internet, mercredi 7 novembre 2018, que la convention, (dont il est question) était en discussion, depuis plus de sept mois.

Un différend avec la société contractante, sur la question du monopole du nouveau quai, pour le transfert de conteneurs dans le port, la retardait, avant que le partenaire étranger n’accepte les conditions du gouvernement mauritanien.

Ce qui signifie que le port poursuivra ses activités de transport de conteneurs sans aucune restriction. Concernant le montant versé chaque année, à la Mauritanie, le ministre a déclaré que l’accord convient que l’opérateur verserait 50 dollars pour chaque conteneur de quarante pieds, 75 $ pour chaque conteneur de 70 pieds et 2$ pour chaque mètre cube de carburant.

Selon les estimations du gouvernement, les revenus prévus seront de 550 millions de dollars. soit plus de 6 milliards d’anciens par an, un investissement de 390 millions de dollars et la création de 500 emplois permanents au cours de la durée du contrat.

À propos de la société étrangère contractante, Ould Djay a déclaré qu’il s’agit d’une société internationalement bien connue, enregistrée à Singapour appelée «Olam». Elle est active sur tous les continents du monde.

Une société appelée « ARISES Mauritanie-SA » a été créée en Mauritanie et est le deuxième partenaire mentionné dans l’accord, conformément à la loi mauritanienne. Tous les documents de la création de cette société sont publiés par le ministère (de l’économie et des finances).

Source : zahraa.mr
Traduit par adrar.info