Tue11202018

Last update07:23:07 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Afrique Côte d’Ivoire: disparition brutale de Marcel Gossio

Côte d’Ivoire: disparition brutale de Marcel Gossio

On a appris dimanche soir la mort d’un pilier du régime Gbagbo. Marcel Gossio a succombé à un arrêt cardiaque dans la soirée. Il avait 67 ans.

On l’a souvent présenté comme l’argentier du régime Gbagbo. Banquier de formation, Marcel Gossio a dirigé l’une des principales sources de revenu de l’Etat ivoirien : le port. En effet entre 2000 et 2011, il occupe la fonction de directeur général du port autonome. A ce titre il sera soupçonné – par l’Union européenne notamment - de détournement de fonds, de financer des milices du régime et d’être impliqué dans des trafics d’armes.

A la chute de Laurent Gbagbo en 2011, Marcel Gossio est contraint de fuir le pays, en pirogue jusqu’au Ghana, racontera-t-il plus tard, puis vers le Maroc où il restera exilé trois ans. En 2014 il rentre au pays. Vice-président du FPI de Pascal Affi Nguessan, il en dirige la campagne présidentielle en 2015. Mais surtout, depuis son retour en Côte d‘Ivoire, Marcel Gossio n’a eu de cesse de prôner le dialogue avec le gouvernement, et de se poser en artisan de la réconciliation.

Marcel Gossio est mort ce dimanche, sur le chemin qui le conduisait à une clinique de Marcory après un malaise.

Source : RFI