Tue12112018

Last update12:56:46 PM GMT

Back Tribune Libre Tribune Libre Tribune Libre dans le Monde Le prix Nobel alternatif de littérature décerné à Maryse Condé

Le prix Nobel alternatif de littérature décerné à Maryse Condé

  • PDF

L’écrivaine guadeloupéenne a reçu le prix Nobel alternatif de littérature, décerné par la Nouvelle Académie. Cette distinction, créée par des intellectuels suédois après la décision du comité Nobel de ne pas attribuer de prix en 2018, vient couronner l’œuvre de l’une des écrivaines majeures de la littérature des Caraïbes et d’Afrique.

Le prix Nobel de littérature « alternatif » a été attribué à Maryse Condé, lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Stockholm, en Suède, vendredi 12 octobre. « Les Français n’ont jamais voulu entendre la voix de la Guadeloupe. Je suis heureuse qu’enfin, cette voix singulière soit reconnue. Je dédie ce Prix Nobel à mon mari, ma famille, à la Guadeloupe et à tous ceux qui me lisent », a-t-elle réagi auprès de Jeune Afrique, dans les minutes qui ont suivi l’annonce.

La Nouvelle Académie, qui lui a décerné ce prix, a été créée par 109 intellectuels suédois après le scandale sexuel qui a frappé l’Académie suédoise, dans la foulée de la vague #MeToo. Dix des dix-huit sages de l’institution avaient alors fait défection, provoquant le report du Prix Nobel à l’année 2019.

« Je suis très heureuse de compter parmi les finalistes mais toute de même très étonnée », nous glissait-elle déjà début septembre, lorsqu’elle avait été pré-sélectionnée par le collectif d’intellectuels suédois. « En France, je n’ai jamais eu le sentiment que l’on écoutait vraiment ce que j’avais à dire. Je suis habituée à être un peu marginalisée. Aussi, cela m’étonne que ce soit un pays tel que la Suède, un pays voisin de la France, qui estime que ce que je dis et ce que je suis est important. »

Si Maryse Condé a remporté de nombreuses distinctions au cours de sa carrière, ce prix Nobel alternatif de littérature est sans conteste une consécration pour une écrivaine à l’oeuvre foisonnante et engagée.

Source : jeuneafrique.com