Tue12112018

Last update12:56:46 PM GMT

Back Santé Santé Santé dans le Monde Des Mauritaniens promus représentants résidents de la Banque Mondiale dans la "région" Afrique

Des Mauritaniens promus représentants résidents de la Banque Mondiale dans la "région" Afrique

Des Mauritaniens promus représentants résidents de la Banque Mondiale dans la

C’est un fait connu, les Mauritaniens brillent dans les organisations internationales et de plus en plus. Cette semaine, Mme Hawa Wagué et M. Amadou Oumar Ba, tous deux originaires de Kaédi (Sud de la Mauritanie) ont été nommés représentants résidents de la Banque Mondiale respectivement au Togo et en Guinée Bissau.

Mme Hawa Wagué rejoint la Banque Mondiale en 2002 comme Economiste au bureau de Nouakchott. Depuis, elle y occupera plusieurs postes dont celui d’Economiste sénior au département du risque de crédit (CROCR). Son entrée en fonction sera effective le 02 juillet prochain.

Pour sa part, M. Amadou Oumar Ba a fait son entrée à la Banque Mondiale en 2001 comme agronome toujours au bureau de Nouakchott. Comme sa consœur, il occupera de nombreuses positions dont celle de sénior spécialiste en agriculture dans le cadre d’un projet de la Banque en République Démocratique du Congo. Il entrera en fonction le 1 août prochain.

Dans leurs fonctions, les deux auront pour mission d’entretenir de bons rapports entre la Banque et le Gouvernement tout en menant un dialogue quotidien avec toutes les parties prenantes (autorités, donateurs et société civile).

La Banque leur a aussi confié la mission de superviser la mise en œuvre du cadre de partenariat national et la performance du portefeuille du pays où ils la représentent.

Selon le communiqué de la Banque parvenue à KASSATAYA.COM, Mme Hawa Wagué et M. Amadou Oumar Ba ont été choisis au terme d’un processus de sélection managériale compétitif à l’échelle de la Banque.

Pour rappel, le top management de la Banque Mondiale compte un autre Mauritanien, également originaire de Kaédi, le vice-président M. Ousmane Salatou Diagana.

Source : Kassataya (France)