Tue11202018

Last update07:23:07 PM GMT

Back Santé Santé Santé dans le Monde Croissance, emploi et inclusion sociale dans le monde arabe au centre d’une conférence à Marrakech

Croissance, emploi et inclusion sociale dans le monde arabe au centre d’une conférence à Marrakech

Croissance, emploi et inclusion sociale dans le monde arabe au centre d’une conférence à Marrakech

Le gouvernement marocain, le Fonds Monétaire International (FMI) et le Fonds Monétaire Arabe (FMA), organisent à Marrakech à partir du lundi 29 au 31 janvier, une conférence internationale axée sur le thème « opportunités pour tous : croissance, emplois et inclusion dans le monde arabe »-manifestation dont le coup d’envoi a été donné lundi après-midi dans la ville de Marrakech.

Cette rencontre réunit plusieurs centaines d’acteurs issus des autorités gouvernementales, des milieux de la finance, des acteurs du secteur privé et des organisations de la société civile.

Au menu, « les expériences de toutes les parties prenantes face aux obstacles à la croissance et à l’inclusion, dans l’objectif d’engager une réflexion sur les solutions envisageables et les questions de politique générale appropriée ».

Il s’agit notamment d’engager une vaste réflexion à travers « des laboratoires d’innovation » en vue d’affronter des questions cruciales et même existentielles pour les Etats et les institutions.

Dans le cadre de différents panels, les centaines de participants auront « à débattre des réformes et à formuler des avis sur les solutions pratiques pour surmonter les obstacles à la mise en œuvre de politiques de croissance inclusive », explique un document préparé pour la rencontre. Par ailleurs, des stands d’innovation préparés pour la circonstance, mettront en lumière les idées prometteuses des jeunes de la région.

Au cours des cinq prochaines années, du fait d’une importante poussée démographique, des millions de jeunes se retrouveront sur le marché du travail dans le monde arabe.

Dans un tel contexte, la question porte sur « les moyens » devant permettre aux pays « d’accueillir » ces nouveaux venus en leur offrant un emploi décent « avec la mise en valeur de nouveaux foyers et des niches de croissance », selon le FMI.

Cette mission qui incombe aux pouvoirs publics, dans le cadre des prérogatives des États pour créer les conditions et règles de développement d’un secteur privé performant.

Au cœur du débat, « le développement à grande échelle. Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Que faire pour créer une Silicon Valley de la région Moyen Orient, Afrique du Nord (MOAN) ? Comment intégrer le monde arabe aux chaînes de valeur mondiales ? Quelles sont les réformes incontournables dans le domaine de l’éducation et de la formation pour atteindre un tel objectif ?

Comment renforcer les opportunités de débouchés économiques pour les jeunes, les femmes et les réfugiés ? selon le FMI.

Dans le monde arabe, le taux de chômage des jeunes se situe à 25%, alors que la croissance est plombée par la faiblesse des cours mondiaux des produits de base, les conflits récurrents, les mouvements de réfugiés et la mauvaise gouvernance. La nature des régimes politiques aux commandes dans l'écrasante majorité de ces pays favorise-t-elle la fin de cette situation?

Source : Le Calame (Mauritanie)