Sat05262018

Last update11:26:06 AM GMT

Back Tribune Libre Tribune Libre Tribune Libre en Mauritanie Inauguration de l’extension du lycée français de Nouakchott: Hommage à la Fondation Bouamatou

Inauguration de l’extension du lycée français de Nouakchott: Hommage à la Fondation Bouamatou

  • PDF
Inauguration de l’extension du lycée français de Nouakchott: Hommage à la Fondation Bouamatou

L’inauguration de l’extension du lycée français Théodore Monod de Nouakchott a été réalisée ce Vendredi 26 janvier 2018 en présence de nombreux invités.

Des mots ont été prononcés pour la circonstance par le proviseur du lycée, la secrétaire générale du ministère de l’Education nationale, le Directeur de l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger et l’ambassadeur de France en Mauritanie.

Le proviseur s’est félicité de ce bel ouvrage dont bénéficieront les élèves, en majorité mauritaniens et a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur. La secrétaire générale du ministère mauritanien de l’Education nationale a souligné l’excellence des relations entre la Mauritanie et la France et des rapports de coopération dont témoigne l’extension du lycée à laquelle ont participé des privés mauritaniens.

Le directeur de l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger a rappelé l’importance du lycée français et le rôle qu’il joue en matière d’enseignement du français. Il a remercié tous les acteurs impliqués dans l’exécution des travaux d’extension du lycée.

L’ambassadeur de France a, pour sa part, remercié les autorités mauritaniennes pour leur appui constant. Il a également tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet avec une mention particulière pour la Fondation Bouamatou. La cérémonie d’inauguration a été suivie d’un cocktail donné à la résidence de l’Ambassadeur.

Pour mémoire, rappelons que le lycée français constitue le fleuron de l’enseignement en Mauritanie, que ses élèves sont constitués à presque 70% de mauritaniens et que le taux de réussite au baccalauréat y dépasse les 90%.

Source : Le Calame (Mauritanie)