Mon07162018

Last update09:40:37 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Afrique Gambie: l'Assemblée vote la loi sur la Commission vérité et réconciliation

Gambie: l'Assemblée vote la loi sur la Commission vérité et réconciliation

Gambie: l'Assemblée vote la loi sur la Commission vérité et réconciliation

L’Assemblée nationale gambienne s’est penchée mercredi 13 décembre sur la loi établissant une Commission vérité, réconciliation et réparation.

Promesse de campagne de la coalition qui a battu le dictateur Yahya Jammeh lors des élections de décembre dernier, cette commission est l’une des mesures phares du nouveau gouvernement Adama Barrow. Après des voyages d’études en Sierra Leone et en Afrique du Sud, ainsi qu’une consultation nationale, le ministère gambien de la Justice a rendu sa copie, validée par les membres de l’Assemblée à l’unanimité.

La Commission sera finalement constituée de onze membres, nommés par le président après consultations. Une fois installée, elle aura pour mission d'établir un rapport détaillé de toutes les violations des droits humains survenues entre l'arrivée au pouvoir de Yahya Jammeh en juillet 1994, et son départ en exil en janvier dernier.

Le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, estime avoir trouvé le juste équilibre, entre le désir de justice, et la nécessité d'établir la vérité. Il précise qu'il est de toute façon impossible de poursuivre tous les coupables.

La loi donne donc à la commission la possibilité de recommander une amnistie pour certains témoins venus reconnaitre leurs exactions, excepté ceux soupçonnés de crime contre l'humanité. Cette loi prévoit aussi de possibles réparations pour les victimes, sous forme financière ou plus symbolique.

La commission siégera pour une durée initiale de deux ans, qui pourra être prolongée sur décision du président. Elle remettra ensuite ses recommandations au gouvernement.

Source : RFI