Fri01192018

Last update04:53:12 PM GMT

Back Chronique Chronique Chronique en Mauritanie Le coaching, un concept novateur pour la Mauritanie : Quelques questions à Magali Boivert

Le coaching, un concept novateur pour la Mauritanie : Quelques questions à Magali Boivert

Nous avons rencontré Magali Boivert, installée depuis 3 mois à Nouakchott en tant que coach de vie de d'entreprises, un service inédit en Mauritanie. Nous l'avons interviewé afin d'en savoir plus son activité.

D'où venez-vous ?

Mes racines sont dans la terre, j'ai grandi dans une ferme au pied des montagnes du Jura à l'est de la France non loin de la Suisse, dans une culture traditionnelle avec des valeurs fortes. Je viens d'un milieu simple et humble.

Quel est votre parcours ?

Pendant plus de 15 ans, j'ai travaillé pour les services communication d'associations humanitaires et de développement en tant que chargée de communication, photographe ou vidéaste sur le terrain. J'ai passé la moitié de ma vie professionnelle sur le continent africain. L'autre moitié s'est déroulée aux sièges à Paris et à Bruxelles de Médecins Sans Frontières essentiellement et quelques temps aussi avec l'UNICEF, j'étais gestionnaire de projet. Pendant les périodes où j'étais en Europe j'étudiais pour obtenir différents diplômes en sciences humaines dont celui de coach de vie et d'entreprise, notamment.

Comment devient-on coach ?

Il faut des prédispositions humanistes, de la curiosité et un long travail sur soi-même. Le coach doit savoir repérer et maitriser les processus relationnels, c’est-à-dire la façon dont des relations s’établissent et se développent en fonction d’objectifs conscients ou inconscients. Pour y arriver, cela demande beaucoup d'observation, une riche expérience de vie, avec l'assimilation de connaissances dans le vaste domaine des sciences humaines et sociales.

Pourquoi aller voir un coach ?

Je pense qu'il est sain de se demander comment s'adapter dans une société malade sans le devenir soi-même. Les personnes qui consultent ont un certain besoin d'évolution et d'équilibre. La démarche est totalement personnelle. Trouver sa place, mieux se connaitre pour se réaliser, exploiter ses dons, se sentir plus heureux, en paix avec ses choix et ses principes sont autant de raisons qui amènent des personnes à me contacter. Il n'y a pas de honte à chercher de l'aide face à des choix difficiles, lorsqu'un enfant est en échec scolaire, lorsque l'on ne s'adapte pas à une situation, lorsque l'on souffre et que l'on avance plus, ou lorsque l'on a besoin d'appui dans la concrétisation d'un projet ou d'un rêve.

Qui peut aller voir un coach ?

Tout le monde. Je travaille avec des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges en ce qui concerne les particuliers. Aussi, les chefs d'entreprises, les ONG, les associations et les bailleurs de fonds ont besoin de fédérer des équipes multiculturelles au sein même de leurs propres établissements d'une part, et d'autre part s'appuyer sur des structures partenaires proposant des projets novateurs et structurés. Ce type de coaching s'adresse aux dirigeants, managers qui souhaitent mieux fédérer leurs équipes en pratiquant un leadership gagnant-gagnant. Le coaching d'équipes permet d'identifier les potentiels individuels et les mutualiser, maitriser le stress et gagner en efficacité, optimiser l'organisation, créer des projets ambitieux et à hauts-potentiels entre autres.

Comment vous contacter ?

J'ai une page Facebook, « Magali Boivert - Coach de vie & d'entreprise », il suffit de m'envoyer un message.

Combien coûte une séance ?

Je m'adapte au niveau de vie de chacun cela varie de 2 000 à 10 000 UM la séance, avec les entreprises, les associations, ce sont des forfaits établis selon les besoins et les budgets.

Nous souhaitons à Magali une belle réussite pour ce projet utile et ambitieux pour la Mauritanie.

Propos recueillis par Hindou Baba pour gps.mr