Sun10172021

Last update09:23:53 AM GMT

Back Santé Santé Santé en Mauritanie Rosso : Après la manif des femmes, une mission de la SNDE débarque pour diagnostiquer le problème de l’eau

Rosso : Après la manif des femmes, une mission de la SNDE débarque pour diagnostiquer le problème de l’eau

Rosso : Après la manif des femmes, une mission de la SNDE débarque pour diagnostiquer le problème de l’eau

Tawary - Une mission de la société nationale de l’Eau (SNDE) est arrivée, hier, vendredi 17 septembre 2021, à Rosso, la capitale du Trarza, afin de s'informer sur l’état actuel du réseau eau de la ville et les problèmes que rencontrent les populations, a-t-on appris.

Les missionnaires ont rencontré au courant de la journée, le Hakem de Rosso, M. Abdel Kader Teyib, qui leur a fait une présentation des problèmes liés à l’eau soulevés ces derniers jours par les habitants de la ville. Et, il a souligné aux émissaires de la SNDE "la nécessité de résoudre ce problème dans les plus brefs délais" rapporte une source de presse.

"Tout au long de la décennie, le ministère de l’hydraulique et la SNDE envoyaient des missions à Rosso pour étudier le problème de l’eau afin d’y apporter une solution, mais, la situation n’a cessé de s’aggraver, surtout pendant la saison des pluies".

"Mais, cette fois, peut-être elle sera la bonne sinon, chaque jeudi nous organiserons un sit-in devant les locaux de l’administration", souligne l’une des représentante des femmes.

Selon une source bien placée "le réseau qui alimente en eau plusieurs quartiers de Rosso est devenu vétuste depuis quelques années". "Raison pour laquelle, chaque hivernage l’eau devient rougeâtre avec une odeur fétide".

Le jeudi dernier, plusieurs dizaines de femmes ont tenu un sit-in devant l’administration pour dénoncer la mauvaise qualité de l’eau qui a trop duré.

Des bouteilles d’eau rougeâtre remplies à partir des robinets et des pancartes sur lesquelles on peut lire : « Une eau potable, une priorité », « Oui pour le renouvellement total du réseau vétuste », « Une solution urgente et définitive au problème de l’eau », …décoraient la scène.

Avant de quitter les lieux, les quatre déléguées des manifestantes reçues par le wali dans son bureau, lui ont expliqué le problème dans le but de trouver une eau potable.

Par A.SIDI