Mon08192019

Last update08:46:32 AM GMT

Back Accueil

Economie

Afroport : Une grosse arnaque

  • PDF

Afroport : Une grosse arnaqueLe Calame - Il y a quelques mois, l'Etat mauritanien passait un contrat pour le moins occulte dont les clauses sont restées totalement opaques avec une société émiratie dénommée Afroport à qui il cède gracieusement le matériel de handling et la gestion de l’aéroport de Nouakchott.

Et paradoxalement, cette mystérieuse société, sans adresse internationale connue, augmente les tarifs de ses prestations, ce qui lui permet d'engranger facilement des dividendes estimés à plus de 8,5 milliards d'ouguiyas par an.

Avec tout cela, cette société qui appartiendrait à Mohamed Ould M'sabou, le mari d'Esmaa Mint Mohamed Ould Abdel Aziz, l'ancien président mauritanien n’a fait aucun investissement, est exonérée de tout impôt et n'a jamais payé la Somelec qui lui réclame 860.000.000 d'arriérés.

Comme quoi après l'histoire des appartements présidentiels du XVIeme arrondissement de Paris, les affaires confirmées ou non à très forte senteur de gabegie continuent à défrayer la chronique moins d'un mois du départ du pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz qui a fondé toute sa stratégie il y a dix ans sur le slogan enchanteur de lutte contre la gabegie.

Source : Le Calame (Mauritanie)

 

Sénégal : le très attendu rapport pétrole et gaz

  • PDF

Sénégal : le très attendu rapport pétrole et gazFinancial Afrik - 160 pages. Le rapport sur le secteur pétrolier et gazier du Sénégal qui sera dévoilé en marge de la conférence annuelle au Cap (9-11 octobre 2019) est très attendu par les opérateurs du secteur.

Le document réalisé par Africa Oil & Power fait un zoom sur le nouveau code pétrolier du Sénégal, les le local content et l’approche inclusive de la gestion du secteur à travers le Cos petrogazier. Le rapport tourné investisseurs donne la parole entre autres, à Mahamadou Makhar Cissé, ministre du Pétrole et de l’Energie et au top management des compagnies pétrolières.

«C’est le rapport le plus exhaustif jamais mené sur le secteur pétrolier du Sénégal», déclare Guillaume Doane, CEO de Africa Oil Power, qui salue l’équilibre entre intérêts du pats et intérêts des investisseurs qui caractérise l’approche sénégalaise. Pays pétrolier depuis 2014, le Sénégal a réussi à boucler son arsenal législatif en la matière en cinq ans.

En plus des recettes attendues, les entreprises du pays devront tirer les bienfaits de la loi sur le local content sur toute la chaîne de valeur Pétro-gazière, de l’up-stream au down stream.

C’est certainement pour tous ces efforts que le président sénégalais, Macky Sall, a été désigné à l’unanimité pour recevoir le prestigieux prix « Homme de l’année » lors de la conférence. « Sur un continent où les conflits frontaliers ont freiné le développement des ressources en mer, le président Macky Sall insiste sur un résultat plus productif.

Il a travaillé avec son homologue mauritanien, S.E. Mohamed Ould Abdel Aziz, pour obtenir un accord visant à développer conjointement des ressources offshore dans l’intérêt mutuel des deux pays », a déclaré Jude Kearney, ancien sous-secrétaire adjoint aux industries de service et aux finances du département du Commerce des États-Unis sous l’administration Clinton et actuellement président de Kearney Africa Advisors.

Cette forme d’accord représente la meilleure pratique pour le développement de ressources transfrontalières et, dans ce cas particulier, est basée sur l’accord historique de Frigg conclu en 1976 entre le Royaume-Uni et la Norvège.

Cette affaire a montré que, lorsque les dirigeants travaillent ensemble, des ressources peuvent être développées de manière pacifique au profit des populations des deux pays.

« L’accord entre la Mauritanie et le Sénégal a ouvert la voie au développement du champ de la Tortue grâce à l’unification transfrontalière, avec une répartition initiale des coûts, de la production et des revenus 50/50 ainsi qu’un mécanisme pour les futures déterminations d’équité fondées sur la performance sur le terrain. Cela demande du leadership, de la vision et de la prévoyance », a poursuivi Kearney.

Le dernier récipiendaire du prix «Homme de l’année», était le Secrétaire général de l’Opep, le nigérian Mohammed Sanusi Barkindo, un homme qui a fait sens de son leadership pour guider le cartel pétrolier dans l’une de ses périodes les plus turbulentes, marquée par une baisse soutenue du prix du pétrole et une perte de part de marché mondiale.

Source : Financial Afrik

 

Le prix du mouton flambe à quelques heures de la Tabaski

  • PDF

Le prix du mouton flambe à quelques heures de la TabaskiLe Calame - Relativement abordables ces derniers jours, les prix des moutons destinés au sacrifice pour la grande fête musulmane de Tabaski (Aid Al Adha), qui sera célébré lundi, prennent subitement l’ascenseur à quelques heures de l’événement.

Une tendance qu’on peut constater au niveau du plus important foirail de Nouakchott situé dans la commune d’El Mina (banlieue Sud).

Ainsi, pour une bête de sacrifice légèrement au dessus des standards acceptables, Mohamed Jiddou, un éleveur venu des régions de l’Est exige 6000 MRU, soit environ 150 dollars us. Pour la qualité au dessus, l’acheteur potentiel est obligé de marchander ferme pour trouver un mouton à l’équivalent de 200 dollars us.

En dessous « c'est-à-dire à 35-40.000 MRO, vous trouverez une bête de sacrifice vraiment bas de gamme », selon Mohamed Mahmoud, un agent de l’administration.

Sidi justifie le coût des moutons par le prix élevé du transport des régions vers la capitale. Pendant les jours précédents la fête et jusqu’au vendredi, les prix restaient à un niveau raisonnable, du fait de l’absence de pluies et le manque de pâturages nourrissant la crainte d’une année difficile pour le bétail.

Mais la proximité de la fête et le coût du transport des moutons ont tout changé.

Source : Le Calame (Mauritanie)

 

 

L’hivernage 2019 : Un retard de pluies inquiétant

  • PDF

Pendant que les acteurs politiques et affiliés ont des yeux tournés vers le palais présidentiel et les oreilles collées à  leurs transistors, pour ne pas rater la publication de la liste du premier gouvernement de l’ère Ghazwani, les paysans et éleveurs, en particulier ceux du sud du pays, eux, scrutent le ciel pour y apercevoir quelques signes de pluies qui ont accusé cette année un retard plus qu’inquiétant. Au Brakna, il y a bientôt un mois que la première pluie, annonçant le démarrage de la saison est tombée, et depuis, plus rien. Les pousses de mil et d’herbes n’ont pas résisté à la chaleur qui sévit dans la zone. Du coup, les populations s’inquiètent et prient Allah le tout puissant de faire faire tomber sa manne du ciel. La saison est fortement entamée, et si d’intenses pluies ne tombent pas régulièrement jusqu’à fin octobre, tout espoir de récolter s’évanouira, et les éleveurs auront à reprendre le chemin de la transhumance. Depuis 2 ans, les éleveurs du sud voire de tout le pays partent pâturer presque  jusqu’à la frontière de la Guinée avec le Sénégal.

Et comme la politique occupe les autorités du pays, personne ne se soucie de cette situation. Ould Abdel Aziz a juste lancé la campagne agricole à Boghé, et depuis, rien. C’est dire que le nouveau ministre de l’agriculture et de l’élevage ne va pas chômer.

En attendant, prions que les eaux du fleuve Sénégal montent et inondent les plaines du Walo permettant aux riverains de s’adonner à la culture de la décrue.

Source : lecalame.info

 

Qatar Airways nommée meilleure compagnie aérienne au monde

  • PDF

Qatar Airways nommée meilleure compagnie aérienne au mondeAl HuffPost Maghreb - Air France a été récompensée dans deux catégories mineures de ce palmarès, établi depuis 1999 par Skytrax.Qatar Airways en tête et Air France seulement... 23e. Ce mercredi 19 juin, Skytrax a mis en ligne son traditionnel palmarès des 100 meilleures compagnies aériennes de la planète, comme chaque année depuis 1999.

Tous les ans, cet organisme de consultation sonde les voyageurs du monde entier afin de recueillir leurs impressions sur les différents vols qu’ils empruntent. Au total, en 2019, plus de 21,5 millions de formulaires de satisfaction complets en provenance d’une centaine de pays ont été rendus à Skytrax, portant sur plus de 300 compagnies aériennes.

Et comme souvent depuis dix ans, c’est la compagnie qatarie Qatar Airways qui est arrivée en tête (comme en 2017, 2015, 2012 ou 2011), devançant le leader de l’an passé, Singapore Airlines et les Japonais de Nippon Airways. Skytrax précise que le numéro 1 de l’année a su franchir très rapidement la barre des 140 destinations proposées et qu’elle offre des services d’excellence à ses clients.

Les repas et le lounge d’Air France

Les usagers étaient effectivement questionnés sur toute une variété de critères, tels que le choix des programmes audiovisuels, la qualité du service en cabine, la simplicité de la réservation ou la livraison des bagages une fois arrivé à destination.

Dans la suite du top 10, on trouve: Cathay Pacific Airways (Hong Kong), Emirats (Émirats arabes unis), EVA Air (Taïwan), Hainan Airlines (Chine), Qantas Airways (Australie), Lufthansa (Allemagne) et ma Thai Airways (Thaïlande).

Si Air France ne se classe qu’en 23e position de ce classement de référence, la compagnie française progresse toutefois de 2 places. Surtout, elle est récompensée pour les meilleurs repas ainsi que pour le meilleur salon lounge en première classe.

Parmi ces prix secondaires, British Airways obtient par exemple celui du meilleur personnel de bord en Europe, EVA Air des avions les plus propres dans le monde, EasyJet de la meilleure compagnie low-cost du Vieux continent et Japan Airlines des sièges de classe économie les plus agréables de la planète.

Source : Al HuffPost Maghreb