Sun08252019

Last update09:28:53 PM GMT

Back Accueil

Politique en Mauritanie

Politique en Mauritanie

Le premier ministre mauritanien Ismail Ould Cheikh Sidya se rend au Japon

  • PDF

Le premier ministre mauritanien Ismail Ould Cheikh Sidya se rend au Japon RMI-Info - Pour son premier voyage à l’étranger, depuis sa nomination au poste de premier ministre, Ismail Ould Cheikh Sidya se rendra au Japon pour prendre part aux travaux de la septième session de la conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique du 28 au 30 août 2019.

Environ 40 chefs d’état africains et des représentants d’institutions internationales et africaines devraient participer aux travaux de la conférence organisée à Yokohama (Japon).

La conférence est axée sur l’appui à la croissance économique de l’Afrique, la promotion de la paix et de la démocratie ainsi que sur les questions environnementales.

Source : RMI-Info (France)

 

 

Sidi O. Salem accuse certains milieux de tenter de creuser un fossé entre Ghazouani et Aziz

  • PDF

Porte-parole du gouvernement : Ould Ghazouani comptera sur l’UPR et la MajoritéSahara Médias - Le ministre porte-parole du gouvernement Sidi O. Salem a évoqué ce jeudi une nouvelle étape, intervenue cependant, selon lui, par un changement pacifique, civil et positif largement salué dans le monde.

Le ministre a accusé certains milieux d’œuvrer pour une rupture entre l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz et l’actuel président Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

Sidi O. Salem, qui s’exprimait lors du point de presse hebdomadaire du gouvernement a dit que le président Ghazouani s’appuiera sur le parti union pour la république et sa majorité ajoutant que celui-ci n’était pas le candidat de l’opposition.

Le porte-parole du gouvernement a mis en garde contre l’existence de certaines personnes qui tentent de créer des problèmes entre l’actuel président et la majorité qui l’appui, précisant que la Mauritanie a besoin d’union plutôt que la division.

Le ministre a ajouté que le président poursuivra la politique de construction et la consolidation de la démocratie, affirmant que ses propos la semaine dernière relatifs à la poursuite de la politique de l’ancien président n’ont pas été censurés.

Les propos du ministre la semaine dernière avaient donné lieu à une grande controverse et ont été différemment interprétés par les médias.

Source : Sahara Médias (Mauritanie)

 

 

Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 22 Août 2019

  • PDF

Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 22 Août 2019AMI - Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 22 Août 2019 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé un projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt signé le 15 juillet 2019, entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et la Banque d’Export-Import de Chine (Exim Bank), destiné au financement du Projet de Construction du Port de Pêche de Nouakchott.

Le financement objet du présent projet de loi porte sur un montant de cinq cent quatre-vingt-six millions de Yuan Renminbi, soit l'équivalent de trois milliards cent vingt-trois millions cent quatre-vingt mille MRU.

Il permettra la réalisation des travaux de construction du Port de Pêche du PK28 au sud de Nouakchott qui devra porter la capacité de production annuelle dans la zone centre et sud à environ 400.000 tonnes, soit huit fois le tonnage actuel au niveau de ladite zone.

Le Président de la République a instruit le Gouvernement à l'effet d'accorder la priorité à l'emploi dans toutes les politiques publiques.

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Mauritaniens à l’Etranger a présenté les deux communications suivantes :

- une communication relative à la situation internationale ;

- une communication sur la mise en œuvre de la vision de Monsieur le Président de la République pour les mauritaniens de l’extérieur.

Cette communication porte sur la place de choix qu'occupe, dans les priorités du Gouvernement, l'implication active, bien étudiée et concertée, des mauritaniens de l’extérieur, dans le développement intégral du pays.

Cette décision traduit une volonté politique sans équivoque conforme aux engagements pris par Son Excellence Monsieur le Président de la République. Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, le Ministre de la Santé et le Ministre de l’Equipement et des Transports ont présenté une communication conjointe relative à sécurité routière.

Cette communication fait le point sur les statistiques des accidents de la circulation, analyse leurs causes spécifiques, évalue les actions menées pour les réduire et propose un train de mesures additionnelles pour assurer la sécurité routière du pays. Il s'agit notamment de la mise en place du Conseil National de la Sécurité Routière(CNSR) et de la mise en œuvre d'une stratégie de sécurité routière efficace.

Le Ministre de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement a présenté une communication relative à la promotion de la filière Peaux et Cuirs en Mauritanie.

Cette communication expose le potentiel de croissance que recèle la filière peaux et cuirs et les perspectives de sa promotion en partenariat entre les secteurs public et privé.

La Ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille a présenté une communication relative à la carte de personne handicapée.

Cette communication présente la carte de personne handicapée introduite en application des dispositions de l'ordonnance 2006-043 du 23 novembre 2006 relative à la promotion et à la protection des personnes handicapées.

La mise en place de cette carte devra permettre aux personnes handicapées de jouir de certains droits et avantages contribuant ainsi à l'amélioration de leur quotidien.


Source : Agence Mauritanienne d'Information

 

 

Ould Houmeid: Pourquoi la présidence du parti (UPR) ne reviendrait pas à Ould Abdel Aziz?

  • PDF

Ould Houmeid: Pourquoi la présidence du parti (UPR) ne reviendrait pas à Ould Abdel Aziz?Le vice-président du parlement mauritanien et membre du Comité intérimaire pour la gestion de l’Union pour la République (UPR), Boidiel Ould Houmeid, a déclaré que celui qui présidera le parti, après son congrès prochain, sera celui que proposera l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ould Houmeid, en réponse à la question: qui propose-t-il pour diriger le parti ?, a répondu : Qu’il se propose lui-même ou bien, l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ould Houmeid a fait cette déclaration, lors de l’émission "Le Second Pouvoir", dont la chaine officielle Al Mouritaniya avait censuré la majeure partie mais qu’elle a intégralement retransmis lundi et l’a rediffusé mardi soir.

Ould Houmeid a estimé que le Parti de l’Union pour la République (UPR) ne diffère pas du Parti républicain social-démocrate (PRDS), qui dirigeait le pays, pendant la période du président Maaouya Ould Taya.

Il a considéré que les accusations contre le PRDS d’exploiter les moyens de l’Etat sont les mêmes, portées aujourd’hui, contre l’Union pour la République (UPR).

Ould Houmeid a ajouté qu’il était un dirigeant du PRDS, soulignant qu’aucun argent public n’a été utilisé, lors des campagnes électorales de ce parti et que le président (de l’époque ) avertissait constamment à ce sujet.

Ould Houmeid a souligné qu’il connaissait mieux le parti républicain (PRDS) que l’Union pour la république (UPR).

Source : zahraa.mr
Traduit par Adrar.info


 

UFP : Résolution sur l’unité et la discipline au sein du parti

  • PDF

UFP : Résolution sur l’unité et la discipline au sein du partiUFP - Le BE de l’UFP, réuni en session ordinaire du 16 au 19 août 2019,

• Considérant qu’en dépit des efforts inlassables effectués par le Comité permanent et les militants du parti pour renforcer l’unité du parti et assurer son fonctionnement démocratique par l’esprit de compromis, les discussions franches et le respect de sa discipline, certains camarades persistent dans la voie sans issue du fractionnisme et du dénigrement public de la direction du parti et de ses décisions.

• Considérant que, malgré les exhortations et les mises en garde adressées par le BE dans ses sessions précédentes, ces quelques camarades ont entrepris des démarches et lancé des appels à la scission, tout en mobilisant l’opinion publique extérieure au parti, pour s’opposer à des décisions démocratiquement adoptées par ses instances dirigeantes, y compris le Conseil National, le BE et le CP.

• Considérant que depuis la décision quasi unanime prise par le parti, de présenter le camarade Président Mohamed Maouloud comme candidat du parti soutenu par une coalition des forces démocratiques, ces quelques camarades ont invité d’autres militants à des réunions fractionnistes et ont préconisé la constitution d’un autre parti séparé de l’UFP ;

• Considérant qu’à la suite des résultats de l’élection présidentielle attribués au candidat du parti et aux autres candidats de l’opposition démocratique par le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz dans le cadre d’un véritable hold-up électoral, certains de ces camarades ont fait des déclarations publiques qui discréditant gravement le parti, la coalition qui soutient notre candidat et toutes les forces de l’opposition démocratique ;

• Considérant que ces quelques camarades ont répondu par une fin de non-recevoir, à une invitation faite par un comité spécial de haut niveau créé par le CP ,en vue de discuter des informations relatives à certaines activités contraires à l’unité du parti et pour recueillir leur propre version des faits et la soumettre au CP ;

• Considérant qu’à la suite d’un communiqué de la commission de communication du parti pris sur instruction du CP, un petit nombre de camarades ont signé une déclaration publique ouvertement contraire aux positions du parti et qui dénigre la direction du parti ;

• Considérant la grave entorse à la discipline du parti constatée dans le comportement de certains camarades qui n’hésitent pas à recourir à la provocation et à la violence verbale contre d’autres camarades ;

• Considérant la tendance à l’absentéisme non justifié constaté chez certains de ces camarades ;

Le BE réuni en session ordinaire du 16 au 19 août 2019 :

- Condamnent les activités fractionnistes et les démarches de scission menées par certains camarades de la direction du parti

- Félicite chaleureusement l’ensemble des militants et militantes qui se sont dressés contre le fractionnisme et contre les tentatives de scission et grâce auxquels l’unité du parti a été sauvegardée et renforcée

- Donne mandat au CP pour prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à tout acte fractionniste, scissionniste ou d’indiscipline caractérisée, conformément aux textes du parti.

Nktt le 19 Août 2019

Le Bureau Exécutif
Source : UFP